AccueilA la UneFraudes électorales en...

Fraudes électorales en RDC : Candidats de poids demandent de nouvelles élections indépendantes

Kinshasa, le 26 décembre 2023 — Neuf candidats à la présidentielle en République Démocratique du Congo, parmi lesquels Floribert Anzuluni, Franck Diongo, Martin Fayulu, Moise Katumbi, Seth Kikuni, Augustin Matata, Denis Mukwege, Théodore Ngoy et Delly Sesanga, ont uni leurs voix dans une déclaration conjointe publiée ce dimanche au Cepas à Kinshasa. Ils ont appelé à une mobilisation massive contre ce qu’ils considèrent comme des fraudes électorales lors du scrutin du 20 décembre 2023.

Dans leur déclaration, les candidats ont exprimé leur profonde indignation face aux pratiques frauduleuses et trompeuses constatées tout au long du processus électoral. Ils ont particulièrement souligné des violations manifestes de la loi électorale, mettant en lumière « la poursuite illégale » du vote pendant six jours, l’existence de bureaux de vote parallèles, le contrôle des machines à voter par les candidats du régime en place, et d’autres irrégularités troublantes.

Des élections rejetées, des exigences posées

Les signataires ont réaffirmé de manière catégorique leur rejet des élections du 20 au 26 décembre 2023 ainsi que de leurs résultats. Dans un appel solennel, ils ont demandé la tenue de nouvelles élections sous la supervision d’une Commission Électorale véritablement indépendante.

Mobilisation générale et appel à la contestation

Les neuf candidats ont appelé à la mobilisation générale, exhortant le peuple congolais à protester massivement dans les rues dès la proclamation de la fraude électorale. Ils ont pointé du doigt ceux qu’ils estiment être les responsables de cette fraude, appelant à la préservation de la démocratie et de la nation conformément à la constitution.

Cette déclaration survient à un moment crucial, alors que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) se prépare à annoncer les résultats provisoires de l’élection présidentielle ce même jour.

Manassé Kitemoko kosi
Journaliste, Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...