AccueilA la UneMobilisation des financements...

Mobilisation des financements innovants : ève bazaïba prône un développement économique décarboné

Kinshasa, RDC – Le lundi 3 juin 2024 a marqué le coup d’envoi de la 20ème réunion des Parties du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), sous l’égide de Ève Bazaïba, ministre de l’Environnement. Cet événement, qui se tiendra jusqu’au 5 juin, s’articule autour du thème : « Accélérer la protection et la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale ».

Ce rendez-vous crucial rassemble experts, délégués de la Commission des forêts d’Afrique centrale, ministres des États membres de la CEEAC, ainsi que les co-facilitateurs des Républiques Française et Gabonaise. L’objectif principal est de discuter des enjeux climatiques et environnementaux touchant la région.

prosper dodiko souligne l’urgence climatique

Lors de son allocution, Prosper Dodiko, ministre burundais de l’Environnement et président de la Commission des forêts d’Afrique centrale, a insisté sur la réalité du changement climatique.

« Nous avons longtemps parlé de changement climatique, mais ce n’est pas une théorie. Tous les pays en subissent les conséquences. Cela signifie que nos interventions doivent être à la hauteur des défis que nous affrontons », a-t-il déclaré.

la vision de ève bazaïba : une transition énergétique inclusive

Ève Bazaïba, de son côté, a mis en lumière l’importance de concilier les besoins vitaux des populations locales avec la protection des forêts.

« Nous devons concilier le besoin de l’oxygène et celui du pain. Les forêts sont leur garde-manger, leur pharmacie, leur quotidien. À l’aube de la transition énergétique, la mobilisation des financements innovants doit se concentrer sur des modes de développement économique décarboné, tout en tenant compte des priorités et besoins des populations », a-t-elle affirmé.

les objectifs de la 20è réunion des parties

Cette réunion vise également à :

  • Évaluer la mise en œuvre des recommandations de la 19ème réunion tenue à Libreville en 2022.
  • Préparer la région et ses partenaires pour les futures conventions de Rio (COP29 CCNUCC, COP16 CDB, COP16 Désertification).
  • Forger des consensus sur des enjeux clés, incluant la gouvernance du PFBC.
  • Engager un dialogue stratégique entre les pays de la COMIFAC et les pays donateurs sur les engagements internationaux et les financements pour la préservation des forêts.
  • Évaluer les ODD en rapport avec l’environnement, notamment l’objectif 17 sur le partenariat gagnant-gagnant.

Depuis son lancement en 2002, le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo a réuni près de 130 partenaires. Organisés en 7 collèges, ces derniers œuvrent de concert pour répondre aux enjeux régionaux, promouvant des solutions collectives et inclusives.

Équipe éditoriale

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...