AccueilA la UneLa base de...

La base de la Monusco à Kanyabayonga sous les tirs du M23-AFC

Kanyabayonga, Lubero (Nord-Kivu), 6 juin 2024 – La base de la Monusco à Kanyabayonga a été visée par des bombardements menés par les rebelles du M23-AFC ce jeudi après-midi. Selon les informations recueillies, ces rebelles, soutenus par l’Armée rwandaise, ont attaqué la position des casques bleus de l’ONU, justifiant leur acte par l’appui de ces derniers à l’Armée congolaise et aux résistants patriotes dans la lutte contre les envahisseurs sur l’axe Rwindi.

« Aucun bilan n’est disponible pour l’instant. Les recherches sont en cours pour évaluer les dégâts. Toutefois, aucune perte en vie humaine n’est signalée », rapportent nos sources sur place.

Entre le 4 et le 6 juin, trois bombes ont touché Kanyabayonga, plongeant la population civile dans une atmosphère de peur intense. La psychose s’est installée parmi les habitants, nombreux à craindre pour leur sécurité alors que la violence continue de sévir dans la région.

L’escalade de la violence dans cette zone est préoccupante, mettant en lumière la complexité du conflit et les nombreux acteurs impliqués. La communauté internationale observe avec inquiétude la détérioration de la situation sécuritaire, tandis que les efforts de stabilisation semblent insuffisants face à l’intensité des affrontements.

L’ÉDITORIAL

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...