Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneCOMMUNIQUE DU MOUVEMENT...

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT NATIONAL DES CONSOMMATEURS LÉSÉS EN RAPPORT AVEC LES 100 JOURS DU GOUVERNEMENT LUKONDE.

Chers Compatriotes, 100 jours se sont écoulés depuis l’accession du gouvernement Sama LUKONDE au pouvoir. Ces 100 premiers jours nous d’analyser et avec fébrilité les actions du  nouveau gouvernement. Comment jugeons-nous le bilan social de ce « gouvernement des guerriers ? En effet, le Mouvement National des Consommateurs Lésés dénote une du Gouvernement de pouvoir améliorer la vie sociale consommateurs congolais. Aux 100 premiers jours, une série des décisions ont prises pour notamment :

  • Réduire les prix des produits surgelés ;
  • Réduire les prix des billets d’avions ; et
  • Faire le respect les trois mois de la garantie locative.

Cependant, malgré cette ferme volonté, le MNCL note que de manière globale, le bilan du Gouvernement Lukonde demeure peu satisfaisant. Les décisions sont certes prises, mais la réalité sociale reste la même. Le prix d’un billet d’avion Kinshasa-Goma est plus élevé que celui de Goma-Dubaï.

Un groupe d’acteurs économiques véreux bloquent la baisse des prix des produits surgelés sous le regard d’un gouvernement impuissant et improductif. Plus que quelques signaux forts, les consommateurs congolais attendent une nette amélioration de leur pouvoir d’achat. De ce fait, le Mncl attend beaucoup de ce gouvernement et espère qu’il allègera
la souffrance des congolais qui sont dans la quête permanente de « pain et paix ».

Nous espérons que le Premier Ministre Sama Lukonde mettra fin à cette vaste escroquerie étatique dénommée : taxe RAM qui est déployée et vole illégalement les crédits des pauvres congolais. Inutile de rappeler par ici, que la communication en Rdc coûte déjà chère.

Inutile aussi de rappeler par ici, que les congolais empruntent les unités à payer même 2 jours plus tard. Cette triste réalité sociale démontre la profondeur de nos souffrances…

Pour le Mncl, un gouvernement qui se veut socialiste doit prioriser l’amélioration du pouvoir d’achat de son peuple et non l’imposition des taxes supplémentaires à une population qui peine à tenir les deux bouts du mois.

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo ;
Que Dieu nous bénisse.

Télécharger le PDC de communiqué  « Réaction du Mncl sur les 100 jours »

Fait à Kinshasa, le 04 aout 2021
Pour la Coordination Nationale
LAMIKA KALABUDI Joël

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU