AccueilEn continuUnis contre Tshisekedi...

Unis contre Tshisekedi : L’Opposition Congolaise se Mobilise pour les Élections Présidentielles de Décembre

Dans la perspective des élections présidentielles de décembre 2023, un front commun contre Félix Tshisekedi commence à prendre forme en République démocratique du Congo (RDC). Le vendredi 14 avril, à Lubumbashi, quatre leaders de l’opposition congolaise, à savoir Martin Fayulu, Moïse Katumbi, Augustin Matata Ponyo et Delly Sesanga, se sont réunis dans le but d’unir leurs forces.

Une Initiative pour des Élections Transparentes et Impartiales

L’importance de garantir des élections transparentes et impartiales

Il ne s’agit pas pour ces quatre candidats potentiels de proposer un programme politique commun ou de présenter une candidature unique contre le président actuel. Leur objectif est plutôt de mener des actions communes pour garantir l’organisation d’élections transparentes, impartiales, inclusives et apaisées dans les délais constitutionnels.

Une Plate-forme en Devenir

Le rassemblement de l’opposition à travers une plate-forme politique

La réunion de ces quatre figures de l’opposition ne constitue pas encore une plate-forme politique à proprement parler, selon un participant à la rencontre. Cependant, il est probable que cette initiative s’ouvre à d’autres forces politiques et acteurs de la société civile à l’avenir. Le premier acte concret prévu par ces leaders est une manifestation prévue pour le 13 mai à Kinshasa, afin de réclamer un processus électoral transparent et équitable.

Des Passés Conflictuels

Les tensions et désaccords entre les leaders de l’opposition

Il est important de souligner que la réunion de ces quatre personnalités de l’opposition ne s’est pas faite sans difficultés. Les élections présidentielles de 2018 ont laissé des cicatrices profondes. À l’époque, Moïse Katumbi et Martin Fayulu étaient dans la même coalition politique, en opposition à Félix Tshisekedi, avant de prendre des chemins différents.

Des Intérêts Réciproques

La volonté de travailler ensemble malgré les désaccords passés

Malgré leurs désaccords passés, les deux hommes semblent désormais plus enclins à travailler ensemble, du moins par intérêt mutuel. Moïse Katumbi affirme que l’objectif est d’oublier le passé et de se concentrer sur l’avenir, en considérant la souffrance de la population congolaise. Martin Fayulu répond à cela en insistant sur la nécessité d’abandonner l’égocentrisme pour construire un Congo véritablement libre, fort et prospère.

La Voix de la Contestation

Le rôle de Delly Sesanga dans le mouvement de l’opposition

Delly Sesanga, député surnommé « le nouveau Fayulu » en raison de ses talents oratoires et de sa combativité, cherche à se construire une stature nationale. Lors de la réunion à Lubumbashi, il dénonce le mépris des lois et le non-respect des procédures par le régime en place. Sesanga est av

ocat et député de la circonscription de Luiza dans le Kasaï-Central, un fief du président actuel.

D’autres Acteurs dans l’Opposition

L’ambition de plusieurs personnalités politiques pour les élections à venir

Outre ces quatre leaders, d’autres personnalités congolaises ont également manifesté leur ambition pour les élections à venir. Il y en a déjà une dizaine, sans compter ceux dont les intentions sont supposées, comme Denis Mukwege. Ce gynécologue, militant des droits humains et lauréat du Prix Nobel de la paix 2018, est respecté en RDC ainsi qu’en Europe et aux États-Unis. Toutefois, un membre de son entourage insiste sur le fait que Denis Mukwege souhaite rester un acteur de la société civile et n’a pas d’ambitions politique

En conclusion, un front anti-Tshisekedi se dessine en RDC en vue des élections présidentielles de décembre 2023. Les leaders de l’opposition cherchent à unir leurs forces pour garantir des élections transparentes et équitables dans le pays. Malgré leurs différences passées, ces personnalités politiques semblent prêtes à travailler ensemble pour le bien du peuple congolais.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...