AccueilA la UneARSP en action...

ARSP en action : Contrôles de sous-traitance étendus dans cinq provinces clés

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo approuve la continuation de la campagne de contrôle des activités de sous-traitance dans les entreprises soumises à cette réglementation. Après avoir lancé cette initiative à Kinshasa, le gouvernement étend désormais cette campagne dans les provinces du Haut-Katanga, Lualaba, Kasai, Sud-Kivu et Haut-Uele.

Lors d’une réunion le mardi 25 juillet 2023, le Président Félix Tshisekedi a tenu un échange avec le Directeur Général de l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Kashal. À cette occasion, Miguel Kashal a annoncé la prochaine publication d’un rapport détaillé sur les résultats de cette campagne.

Miguel Kashal a également confirmé que cette campagne de contrôle de conformité sera étendue à d’autres provinces du pays, notamment le Haut-Katanga, le Lualaba, le Sud-Kivu, le Haut-Uele et le Kasai.

« Nous avons le plein soutien du Président de la République en ce qui concerne ce contrôle, et nous sommes déterminés à faire appliquer la loi afin de promouvoir les entreprises congolaises dans le domaine de la sous-traitance », a expliqué Miguel Kashal Katemb après sa rencontre avec le Président Tshisekedi.

Actuellement, l’ARSP mène activement des contrôles de conformité dans tous les secteurs de l’économie nationale. Les entreprises spécialisées dans les infrastructures, les télécommunications, les brasseries et les aéronautiques sont notamment concernées.

Cette campagne vise à garantir que les entreprises se conforment aux lois et réglementations en vigueur dans le domaine de la sous-traitance. En assurant la conformité, le gouvernement souhaite promouvoir l’émergence d’un secteur de la sous-traitance dynamique et compétitif au sein du pays, favorisant ainsi le développement économique et social.

Le Président Tshisekedi a exprimé son soutien ferme à cette initiative et a souligné l’importance de veiller à ce que les entreprises opérant dans le pays respectent les règles établies. Il considère cette campagne comme un moyen essentiel de renforcer le tissu économique national et de promouvoir la croissance de l’emploi dans le pays.

En se basant sur le succès de la campagne à Kinshasa, le gouvernement se prépare activement à étendre ces contrôles de conformité à travers d’autres provinces, afin de garantir une mise en œuvre efficace de la loi sur la sous-traitance dans l’ensemble du pays. Les résultats de cette campagne seront étroitement surveillés, avec l’objectif de créer un environnement commercial équitable et favorable à la prospérité de l’économie congolaise.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...