De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneDiplomatie Régionale :...

Diplomatie Régionale : Peter Kazadi en Zambie pour une mission de 5 Jours au COMESA

Dans un développement diplomatique significatif, Peter Kazadi, le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur de la République Démocratique du Congo, a entamé une mission de cinq jours à Livingstone, en Zambie, à compter du jeudi 17 août 2023. Cette visite revêt une importance stratégique alors que Kazadi s’apprête à prendre part à une réunion conjointe d’envergure impliquant les ministres responsables de l’immigration et du travail des États membres du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA).

L’arrivée du membre éminent du Gouvernement Sama Lukonde en Zambie marque le début d’une série de discussions de haut niveau, visant à renforcer la coopération régionale et à tracer la voie vers des politiques communes en matière d’immigration et de main-d’œuvre. Le COMESA, un consortium économique régional dynamique rassemblant 21 pays allant de la Tunisie à Eswatini, est le cadre choisi pour ces délibérations cruciales.

La réunion, dont l’organisation minutieuse a été gérée par la cellule de communication du ministère de l’Intérieur, se penchera sur les données régionales du COMESA relatives à la migration. Un élément clé de l’ordre du jour est le premier rapport exhaustif de l’organisation sur la migration de la main-d’œuvre. Cette étude éclairera les décideurs sur les tendances migratoires et fournira des bases solides pour l’adoption d’une stratégie révisée. De plus, les ministres discuteront du plan d’actions conjoint et examineront la feuille de route pour la mise en œuvre optimale des protocoles du COMESA en la matière.

Le COMESA, créé en décembre 1994 pour succéder à une zone d’échange préférentiel qui avait vu le jour en 1981, est devenu un acteur pivot de la scène économique africaine. Comptant initialement neuf États membres, l’organisation s’est progressivement élargie pour englober 21 nations, certaines ayant rejoint la zone de libre-échange à des moments diversifiés. Le Rwanda et le Burundi ont adhéré en 2004, suivi des Comores et de la Libye en 2006, des Seychelles en 2009, et de la Tunisie et de la Somalie en 2018.

L’engagement continu du COMESA envers l’intégration économique et la collaboration régionale témoigne de son rôle central au sein de la Communauté Économique Africaine. La réunion à laquelle participe le Vice-Premier Ministre Kazadi est en phase avec ces objectifs ambitieux, fournissant une plateforme propice à la coordination des politiques migratoires et à l’harmonisation des efforts en matière de main-d’œuvre au sein de la région.

Alors que la réunion prend de l’ampleur et que les ministres se préparent à des discussions substantielles, l’attention reste braquée sur les résultats qui émergeront de ces pourparlers de haut niveau. L’impact potentiel des décisions prises au cours de cette mission transcende les frontières nationales, ouvrant la voie à une nouvelle ère de coopération mutuelle et de croissance économique régionale au sein du COMESA.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.