De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRétablissement de la...

Rétablissement de la Paix en RDC : La SADC donne son accord pour une intervention militaire

Dans un développement de première importance, les dirigeants de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont donné leur aval unanime à la mise en place imminente d’une force militaire destinée à rétablir la paix et la stabilité dans la région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC). Cette décision survient à un moment crucial, alors que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se heurtent aux rebelles du M23 depuis maintenant deux années.

Au terme de délibérations approfondies, les chefs d’État et de gouvernement de la SADC ont exprimé leur ferme engagement à œuvrer pour le rétablissement de la sécurité dans l’est du Congo. Cela intervient dans un contexte où les conflits armés, les affrontements rebelles et les défis humanitaires ont persisté, laissant un impact dévastateur sur les communautés locales et la région dans son ensemble.

Bien que le calendrier précis de déploiement de cette force régionale n’ait pas encore été établi, cette décision historique marque une étape décisive vers la résolution de la situation critique dans laquelle se trouve la région. Les discussions sont en cours pour déterminer les détails opérationnels, les ressources nécessaires et les stratégies à mettre en place afin de garantir un rétablissement durable de la paix.

Le président en exercice de la SADC a souligné l’importance de l’unité régionale pour faire face aux défis communs et a appelé à une coopération renforcée entre les États membres. Il a également réaffirmé l’engagement de la SADC à respecter les normes internationales en matière de droits de l’homme et de droit humanitaire dans toutes les étapes de cette intervention.

En élargissant l’angle d’attaque, il est impératif de souligner que cette initiative de la SADC vise non seulement à rétablir la sécurité en RDC, mais aussi à adresser les facteurs profonds qui ont alimenté l’instabilité dans la région. Cela inclut des efforts coordonnés pour favoriser le développement économique, renforcer les institutions locales et promouvoir la réconciliation au sein des communautés affectées.

En conclusion, l’approbation de la SADC pour le déploiement d’une force militaire en vue du rétablissement de la paix et de la stabilité en République Démocratique du Congo marque un tournant décisif dans la résolution de la crise persistante dans l’est du pays. Cette décision reflète l’engagement ferme de la région à travailler ensemble pour relever les défis sécuritaires et humanitaires, tout en ouvrant la voie à une transformation positive à long terme.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.