De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : tragédie...

RDC : tragédie au kwango – Quinze Soldats des FARDC tombent face aux miliciens Mobondo à Mulosi

Une véritable tragédie a frappé la République démocratique du Congo (RDC) alors que plus d’une dizaine de vaillants soldats congolais ont trouvé la mort lors d’une violente confrontation avec les miliciens Mobondo. Les faits se sont déroulés au sein du paisible village de Mulosi, niché entre les localités de Kabuba et Batshongo, au cœur du territoire de Kenge, dans la province du Kwango.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), en l’occurrence quinze éléments de la 11ème région militaire, ont subi des pertes tragiques lors de cet affrontement, survenu le dimanche 17 septembre. Selon les informations relayées par la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), trois miliciens Mobondo ont également trouvé la mort, bien que ce bilan demeure provisoire, en attendant une enquête plus approfondie.

Le porte-parole du gouvernement provincial du Kwango, Abélard Nkisi, a exprimé sa préoccupation face à la situation désastreuse qui prévaut dans la région. Les habitants des villages environnants fuient en masse les atrocités perpétrées par cette milice, laissant derrière eux des maisons désertes et des communautés déchirées. Dans un appel poignant, Abélard Nkisi enjoint le gouvernement central à intervenir rapidement afin de rétablir la paix et la sécurité dans le Kwango tout en fournissant une assistance humanitaire indispensable aux populations déplacées.

Cette tragédie souligne la nécessité urgente de trouver des solutions durables pour mettre fin aux violences incessantes qui continuent de déchirer certaines régions de la RDC. Les autorités congolaises, en collaboration avec la communauté internationale, doivent redoubler d’efforts pour éradiquer les milices armées et restaurer la stabilité tant attendue. L’avenir du Kwango et de ses habitants repose sur la capacité à instaurer une paix durable et à garantir la sécurité de tous.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.