AccueilA la UneSommet d'Investissement Royaume-Uni...

Sommet d’Investissement Royaume-Uni – Afrique 2024 : Une rencontre d’envergure diplomatique anticipée avec la RDC

LONDRES, 20 septembre 2023 – À l’approche du Sommet d’Investissement Royaume-Uni – Afrique, prévu du 23 au 24 avril 2024 à Londres, un envoyé spécial de la Grande-Bretagne, Alastair MC Phail, mandaté par le gouvernement britannique pour superviser cet événement d’importance, a effectué une visite de courtoisie mercredi dernier auprès de la Ministre des Mines de la République Démocratique du Congo, Madame Antoinette N’Samba Kalambayi, en compagnie de son Vice-Ministre, Godard Motemona.

Au programme de ce sommet, plus de 24 nations africaines sont attendues, parmi lesquelles la République Démocratique du Congo, qui a récemment reçu une invitation officielle à participer à cet événement d’envergure.

Lors de sa première visite en RDC, l’émissaire spécial a discuté avec la Ministre des Mines des opportunités qui se dessinent dans le sillage de ce sommet, qui s’annonce comme une plateforme majeure pour favoriser la coopération économique et les investissements.

Pour Alastair MC Phail, cet événement sera le catalyseur de nouveaux partenariats entre le Royaume-Uni et l’Afrique, visant à stimuler la création d’emplois et la croissance, tout en soutenant les talents britanniques et africains dans des domaines tels que les mines, la finance, la technologie, et en encourageant l’entrepreneuriat féminin.

Il convient de noter que ce sommet fait écho aux résultats encourageants du précédent Sommet Royaume-Uni – Afrique sur l’Investissement en 2020, ayant généré plus de 6,5 milliards de livres sterling d’engagements financiers.

Ces accords prometteurs permettront de capitaliser sur le potentiel des relations existantes avec l’Afrique, tout en renforçant l’économie pour la rendre plus résiliente, innovante et dynamique.

Outre la participation des membres du gouvernement, le sommet accueillera les chefs d’État de divers pays africains, ainsi que des leaders d’entreprises britanniques et africaines, promettant ainsi un dialogue de haut niveau et des opportunités de coopération inédites.

L’événement suscite déjà une grande anticipation au sein des cercles diplomatiques et économiques, promettant des avancées significatives dans les relations entre le Royaume-Uni et l’Afrique, ainsi qu’un nouvel élan pour le développement économique sur le continent. La République Démocratique du Congo, en tant que participant clé, jouera sans aucun doute un rôle central dans les discussions et les partenariats à venir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.