AccueilA la UneRiyad, Arabie saoudite...

Riyad, Arabie saoudite : Jour 1 de la table ronde ministérielle FMF24

La République Démocratique du Congo (RDC) a activement participé à la première journée de la Table Ronde Ministérielle FMF24 à Riyad, en Arabie saoudite. L’événement a rassemblé plus de 40 ministres des mines et des délégations de décideurs, autour de quatre sessions clés, dans le but de discuter des enjeux cruciaux liés au secteur minier.

Exploration du développement d’un cadre régional pour les minéraux critiques

La première session a mis l’accent sur l’exploration du développement d’un cadre régional pour les minéraux critiques. L’objectif est de créer des chaînes de valeur résilientes et responsables. Les discussions ont également porté sur l’importance de ce cadre pour assurer la transition énergétique et favoriser le développement industriel dans les pays producteurs.

« Le développement de ce cadre régional est une étape nécessaire pour promouvoir une exploitation responsable des minéraux critiques. Il s’agit d’assurer la durabilité des chaînes de valeur tout en contribuant à la transition énergétique mondiale », a souligné Antoinette N’samba Kalambayi, la Ministre des Mines de la RDC, qui préside la délégation congolaise à cet événement.

Vers des chaînes de valeur responsables

cadastre minier

L’accent mis sur la création de chaînes de valeur responsables réaffirme l’engagement de la RDC envers une exploitation minière durable. Les intervenants ont mis en lumière la nécessité d’établir des normes éthiques et environnementales élevées pour garantir que l’exploitation des minéraux critiques bénéficie à la fois aux communautés locales et à l’environnement.

« Nous devons promouvoir des pratiques minières responsables qui tiennent compte de l’impact sur l’environnement et les populations locales. C’est une étape cruciale vers une industrie minière plus éthique et durable », a ajouté Antoinette N’samba Kalambayi.

Transition énergétique et développement industriel

La deuxième facette de la discussion a porté sur la contribution des minéraux critiques à la transition énergétique et au développement industriel. Les participants ont examiné de près comment ces ressources pourraient jouer un rôle essentiel dans la création de solutions énergétiques durables et dans la promotion de l’essor industriel.

« La transition énergétique est une réalité incontournable, et les minéraux critiques sont des éléments clés de cette transformation. Il est impératif que les pays producteurs s’engagent à soutenir cette transition tout en développant leurs propres secteurs industriels de manière responsable », a déclaré la Ministre des Mines de la RDC.

Perspectives futures et engagement continu

La participation active de la RDC à la Table Ronde Ministérielle FMF24 souligne son engagement envers des discussions constructives sur l’avenir du secteur minier. Les échanges ont mis en lumière l’importance de la coopération internationale pour relever les défis communs liés à l’exploitation des minéraux critiques.

En conclusion, cet événement a offert une plateforme importante pour discuter des enjeux critiques du secteur minier, tout en soulignant la nécessité d’une approche collaborative et responsable.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...