AccueilA la UneSébastien Desabre dévoile...

Sébastien Desabre dévoile sa stratégie pour la CAN 2023 : « Une logique de gestion de joueurs, » affirme-t-il

Le suspense a pris fin pour les passionnés de football en République démocratique du Congo (RDC) alors que le sélectionneur principal des Léopards, Sébastien Desabre, a levé le voile sur la liste des 24 joueurs qui représenteront le pays à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. Un choix qui suscite des réactions diverses sur les réseaux sociaux, notamment en raison de l’absence de certains cadres de l’équipe.

Alors que la Confédération africaine de football (CAF) a autorisé les équipes à sélectionner jusqu’à 27 joueurs, Desabre a opté pour un groupe de 24, une décision qui a étonné plus d’un observateur. Interrogé par la Radio France Internationale (RFI) sur cette sélection resserrée, le technicien français a expliqué sa démarche avec mesure et pragmatisme.

« Une logique de gestion de joueurs, » déclare-t-il, soulignant son souci de ne pas compromettre les engagements des joueurs envers leurs clubs. Desabre justifie : « Je ne voulais pas prendre des joueurs pour ne pas les faire entrer, alors que leurs clubs continuent d’avoir besoin d’eux en janvier. Ça aurait pu leur porter préjudice. » Une approche prudente qui reflète la volonté du sélectionneur de mener une campagne sans causer de perturbations inutiles aux clubs des joueurs convoqués.

Sébastien Desabre insiste sur le fait que la liste n’est pas figée, rappelant qu’il a jusqu’au 3 janvier pour ajouter des joueurs et jusqu’au 16 janvier, date du premier match contre la Zambie, pour remplacer un joueur en cas de blessure. Une planification réfléchie pour assurer une flexibilité nécessaire en cours de compétition.

Un choix de rajeunissement et de progression

Interrogé sur l’absence de plusieurs joueurs locaux, Desabre se justifie en expliquant les contraintes du contexte congolais. « Il y a beaucoup de bons joueurs au Congo, dont certains auraient mérité de jouer la CAN, mais il faut faire des choix. » Le sélectionneur évoque la situation des joueurs tels que Fiston Mayele et Henock Baka, soulignant que certains ont dû quitter le pays en raison de l’absence de championnat.

L’objectif du technicien est clair : « L’un de mes buts était de rajeunir le groupe. » Une démarche entreprise avec précaution, souligne-t-il, pour assurer à la fois la fraîcheur et le progrès. « On ne pouvait pas tout changer du jour au lendemain, » tempère-t-il, soulignant que malgré les attentes parfois impatientes des supporters congolais, la progression de l’équipe se fait étape par étape.

À quelques semaines du coup d’envoi de la CAN 2023, la RDC, actuellement la 13e équipe africaine au classement, se prépare à affronter la Tanzanie, la Zambie et le Maroc dans le groupe F. Sébastien Desabre espère redonner au Congo la place qui lui revient sur la scène continentale et compte sur une performance solide pour marquer les esprits.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.