AccueilA la UneAu-delà des discours...

Au-delà des discours : Comment Miguel Kashal a façonné la campagne de Félix Tshisekedi

Miguel Kashal Katemb, un acteur discret mais déterminant

Dans les coulisses de la campagne présidentielle, un nom émerge de l’ombre sans tambour ni trompette, mais dont l’influence s’est révélée cruciale dans la victoire de Félix Tshisekedi. Miguel Kashal Katemb, directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), a joué un rôle de premier plan, s’imposant comme l’un des architectes méconnus du succès électoral.

Le parcours de Kashal est marqué par un dévouement sans faille à la cause de Tshisekedi. Son engagement incessant, sa présence constante aux côtés du candidat n°20, et son effort pour rallier les masses à la vision de Fatshi ont fait de lui un atout indéniable. Les résultats flatteurs obtenus par Tshisekedi dans la région du Katanga sont souvent attribués à Kashal, bien qu’il n’ait jamais revendiqué le mérite.

L’homme derrière les chiffres : Une reconnaissance justifiée

Les récents sondages du Baromètre Les Points placent Miguel Kashal Katemb au troisième rang des personnalités ayant contribué à la réélection de Félix Tshisekedi, juste derrière Bemba et Kamerhe. Une position méritée, selon l’opinion publique qui reconnaît son rôle clé dans cette victoire.

L’intelligence politique de Kashal est mise en avant par Les Points, soulignant sa capacité à convaincre les jeunes en organisant des meetings, des matinées de sensibilisation et des conférences-débat. Son discours axé sur la sous-traitance dans le secteur privé a su mobiliser les jeunes, offrant une perspective attrayante de devenir millionnaires grâce aux opportunités créées par le président Tshisekedi.

Le travail de terrain de Kashal

Avec 64% d’opinions favorables, Miguel Kashal a axé son travail sur la mobilisation des jeunes entrepreneurs, en mettant l’accent sur la sous-traitance. Des secteurs tels que les nouvelles technologies, la brasserie, l’aviation civile, et la construction ont été au cœur de ses efforts de sensibilisation, s’étendant de Kinshasa jusqu’aux provinces.

La vulgarisation des textes réglementaires sur la sous-traitance a pris différentes formes, de réunions dans les entreprises de la capitale à des matinées scientifiques à l’Université de Kinshasa. Les actions se sont étendues à Goma, Kikwit, Mbuji-Mayi, démontrant l’engagement territorial de Kashal.

Un futur axé sur la consolidation des réformes

Si le premier mandat de Tshisekedi a jeté les bases de la réforme de l’ARSP, le second mandat, selon Kashal, sera dédié à la consolidation des réformes. L’accent sera mis sur l’affirmation du rôle des entrepreneurs congolais dans l’exécution des marchés, notamment dans le secteur minier du Grand Katanga.

En résumé, l’influence discrète mais déterminante de Miguel Kashal dans la victoire de Félix Tshisekedi met en lumière un acteur clé, un partenaire loyal qui a su mobiliser les masses et promouvoir la sous-traitance comme catalyseur de la réussite économique congolaise.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).