AccueilA la UneJour 1 du...

Jour 1 du Forum sur les Minéraux du Futur à Riyad : Vers une plateforme Africaine pour le développement minier

Une rencontre cruciale a marqué le premier jour du Future Minerals Forum à Riyad, où quinze ministres des mines de divers pays africains se sont réunis pour débattre de la création d’une plateforme africaine novatrice. Cette plateforme vise à favoriser le développement d’une chaîne de valeur intégrée du secteur minier africain d’ici 2063, conformément à la vision énoncée dans l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

L’objectif central de cette initiative est de mettre en place un cadre stratégique à l’échelle continentale, favorisant un développement inclusif et durable dans le secteur des mines. Chaque participant a exprimé la nécessité de travailler ensemble pour réaliser ces objectifs ambitieux, soulignant l’importance de l’inclusivité et de la collaboration.

Le Nigeria, représenté avec zèle par sa délégation, a annoncé sa volonté d’accueillir la toute première réunion panafricaine sur cette thématique. Cette proposition, émergeant comme une avancée significative, montre l’engagement du Nigeria à jouer un rôle de premier plan dans le façonnement de l’avenir du secteur minier africain.

Cette réunion a été l’occasion pour les ministres des mines de partager leurs perspectives sur les défis et les opportunités du secteur. Les discussions ont mis en lumière la nécessité de promouvoir des politiques favorables à l’industrie minière tout en tenant compte des préoccupations environnementales et sociales.

Dans un discours clé, le ministre des Mines du Nigeria a souligné : « Nous sommes à un moment charnière où une collaboration accrue entre les nations africaines dans le domaine minier peut véritablement transformer notre continent. La création d’une plateforme commune offre une voie pour maximiser les avantages et minimiser les inconvénients de l’exploitation minière.« 

Les ministres ont également discuté de la nécessité d’investir dans la recherche et le développement pour stimuler l’innovation et accroître la compétitivité du secteur minier africain sur la scène mondiale. L’importance de l’éducation et de la formation des travailleurs du secteur minier a également été abordée comme un aspect crucial pour assurer une main-d’œuvre qualifiée et compétente.

En conclusion de cette première journée, le Future Minerals Forum a jeté les bases d’une collaboration accrue entre les nations africaines en matière de développement minier. Les ministres ont souligné l’importance de travailler collectivement pour surmonter les défis actuels et créer un avenir prospère pour le secteur minier en Afrique.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...