Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilTribune libreTribune libre :...

Tribune libre : Avant de critiquer la gestion de Ngobila, Kabund devait d’abord donner le bilan de Tshisekedi (ONG Défendons Kinshasa)

Le premier vice-président de l’Assemblée Nationale a critiqué mauvaise gestion de la ville de Kinshasa par le gouverneur Gentiny Ngobila. D’après Jean Marc Kabund membre de l’UDPS, parti présidentiel, la ville de Kinshasa n’est pas gouverneur.

En réaction, le président de l’ONG Défendons Kinshasa pense que le premier vice-président de l’Assemblée Nationale devait d’abord critiquer le bilan du chef de l’État, Félix Tshisekedi à la tête du pays avant de critiquer celui de Gentiny Ngobila, à la tête de Kinshasa.

« Jean Marc Kabund devait avoir honte. Le pays tout entier va mal. Il y a certes des efforts qui sont entrain d’être fourni au niveau central mais il y a beaucoup à faire. Mais personne n’en parle. Cela ne veut pas dire que la gestion du pays est positive », a déclaré, Dieumerci Matondo, président de l’ONG Défendons Kinshasa.

Bilan de Félix Tshisekedi

« Nul aujourd’hui connait le bilan de Félix Tshisekedi. Où en est-on du social tant entendu par les Congolais ? Où est le peuple d’abord ? C’est fort dommage de constater que c’est la gestion de Ngobila que l’on critique », a-t-il indiqué.

Dieumerci Matondo avance même que Jean Marc Kabund s’est simplement arrêté qu’à critiquer mais il n’a rien proposé. Il se demande aussi que « l’UDPS est pouvoir mais qu’est-ce qu’ils ont déjà fait pour le pays ? ».

Rétrocession aux provinces

« Jean Marc Kabund doit savoir que le défaut de gestion qu’il reproche à Gentiny Ngobila trouve ses origines dans la mauvaise répartition des ressources du pays. Déjà que les provinces ne reçoivent pas suffisamment de la rétrocession. Le gouvernement central n’aide pas les provinces. Si nos provinces ne se développent pas, il ne faut pas seulement regarder les gouverneurs. Le gouvernement central en est aussi pour beaucoup. Alors, il ne faudrait pas justifier l’échec d’un régime par une seule entité qui est Kinshasa », poursuit le président de l’ONG Défendons Kinshasa.

Autre chose, « Jean Marc Kabund doit apprendre à respecter ses partenaires de la coalition. Ils sont tous membre d’un même camp politique, Union Sacrée de la Nation. S’il a des choses à reprocher à son partenaire, il doit savoir choisir les canaux auxquels il peut s’adresser à ses collègues ».

Le caucus des élus nationaux de Kinshasa, qui s’est réuni mercredi 11 août dernier a par l’entremise de Jean Marc Kabund déclaré que la ville de Kinshasa n’est pas gouverné.
« De l’aéroport de N’djili jusqu’au centre ville, on constate des immondices, des marché pirates partout », a déclaré Jean Marc Kabund.

En réaction, un ministre provincial a recadré Jean-Marc Kabund et l’ensemble de ce caucus. « 70% du budget de la ville provient du gouvernement central ». Pour ce membre de l’exécutif provincial, les députés, au lieu de verser dans le populisme, feraient œuvre utile de demander au gouvernement de ne pas asphyxier les provinces. Car les rétrocessions n’arrivent toujours pas.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement