Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneScandale autour de...

Scandale autour de l’exportation de l’or du Kivu : Appel à la mobilisation lancé par Denis Mukwege

KINSHASA – Dans un discours passionné prononcé hier, le Dr Denis Mukwege, éminent défenseur des droits humains et lauréat du Prix Nobel de la Paix, a lancé un appel urgent à la mobilisation contre ce qu’il qualifie de « véritable hold-up économique ». Le cœur du scandale réside dans l’exportation en masse de l’or provenant de la région du Kivu, avec des répercussions potentiellement désastreuses pour l’économie et la stabilité de la République Démocratique du Congo (RDC).

Sous les projecteurs, il y a une entreprise dont les activités ont suscité des interrogations croissantes au sein de la société civile et de la communauté internationale. Bien qu’ayant investi une somme modeste de 20 000 USD, cette société s’est vu octroyer le monopole d’exportation de l’or du Kivu. Cette décision, critiquée pour son manque de transparence, soulève des questions sur les motivations sous-jacentes et les liens potentiels entre les acteurs économiques et politiques.

Le Dr Mukwege, connu pour son engagement envers les droits des femmes et la justice, s’est exprimé avec véhémence devant un public attentif. « Il est impératif que nous ne restions pas silencieux face à cette situation alarmante », a-t-il déclaré. « Si nous laissons perdurer cette situation, les conséquences pourraient être catastrophiques, non seulement pour notre économie déjà fragile, mais aussi pour la confiance de nos citoyens envers nos institutions. »

L’appel du Dr Mukwege a été largement salué par les organisations de la société civile et les défenseurs des droits humains, qui ont exprimé leur soutien à son initiative de mobilisation. Cette affaire met en lumière la nécessité de garantir la transparence et la redevabilité dans le processus d’octroi de licences d’exportation, afin d’éviter toute exploitation économique injuste et de préserver les intérêts du peuple congolais.

Face à cette situation, le Dr Mukwege a appelé à l’action collective. « Il est temps que nous nous organisions pour faire entendre notre voix », a-t-il exhorté. « La semaine prochaine, nous devons fixer un rendez-vous et, quelle que soit notre direction politique, unissons-nous pour rejeter ces pratiques nuisibles et préserver l’avenir de notre nation. »

Les enjeux sont clairs : la RDC se retrouve à un carrefour critique, où la décision de permettre à une entreprise peu transparente de contrôler l’exportation de ressources précieuses pourrait avoir des conséquences durables sur la stabilité économique et politique du pays. L’appel du Dr Denis Mukwege résonne comme un avertissement crucial, invitant tous les citoyens à s’unir pour préserver l’intégrité de leur nation et de son économie.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.