AccueilA la UneLa CENCO renforce...

La CENCO renforce son rôle diplomatique en préparation du synode des évêques

La République Démocratique du Congo (RDC) se prépare à être représentée de manière éminente lors du prochain synode qui rassemblera les évêques du monde entier à Rome. À la veille de son voyage vers la Ville éternelle, le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi, a pris l’initiative de se rendre au Parlement congolais pour des échanges cruciaux avec le président de l’Assemblée nationale. Cette démarche diplomatique vise à fournir au Saint-Père une perspective complète de l’état actuel du pays.

Mgr Donatien N’Shole, le porte-parole éloquent de la CENCO, a souligné l’importance de cette rencontre pré-synodale. Il a affirmé que lorsque les évêques congolais auront l’honneur d’audience avec le Pape, Sa Sainteté sera inévitablement désireuse de comprendre en profondeur la situation du pays. Dans ce contexte, il est impératif de s’informer de manière méticuleuse auprès de sources fiables. Le président de l’Assemblée nationale est indéniablement l’une de ces sources, capable de fournir des informations crédibles et impartiales sur la trajectoire nationale.

Cette démarche révèle le souci des évêques congolais de contribuer activement aux discussions sur des enjeux sociaux et politiques majeurs au niveau international. Elle témoigne également du rôle pivot de l’Église catholique en tant qu’acteur politique et social en RDC. Alors que le pays fait face à divers défis, notamment sur le plan économique et sécuritaire, cette initiative démontre une volonté collective de promouvoir la paix, la justice et la stabilité dans la nation.

Les échanges entre le président de la CENCO et le président de l’Assemblée nationale ont sans aucun doute jeté les bases d’un dialogue constructif et d’une coopération accrue entre l’Église et l’État en RDC. Ils ont ainsi établi un précédent significatif en matière de collaboration entre les institutions religieuses et gouvernementales pour le bien-être du peuple congolais.

Alors que les préparatifs pour le synode progressent, l’attention se tourne désormais vers la contribution que la délégation congolaise apportera aux discussions mondiales sur des questions essentielles à l’humanité. Ce moment constitue une opportunité exceptionnelle pour la RDC de partager sa vision, son expérience et ses préoccupations sur la scène internationale. L’Église, quant à elle, continue de jouer un rôle clé en tant que catalyseur de la paix et de la justice dans une nation en quête de stabilité et de prospérité.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.