AccueilA la UneAffaire Stanis Bujakera...

Affaire Stanis Bujakera : Le Parquet de Kinshasa Gombe transmet le dossier pour un procès public imminent

Le Parquet de grande instance de Kinshasa Gombe a pris une décision majeure le mardi 3 octobre en transmettant le dossier du journaliste émérite Stanis Bujakera à des fins de fixation pour un procès public qui sera convoqué ultérieurement par le tribunal compétent.

L’incarcération prolongée de Stanis Bujakera, un professionnel reconnu qui officie à Actualites.cd et collabore avec Jeune Afrique, a été au cœur des débats lors d’une conférence de presse prestigieuse qui s’est déroulée ce même mardi à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. Les intervenants de cette rencontre d’importance étaient le ministre des Communications et des Médias, Patrick Muyaya, ainsi que le gouverneur de la province du Haut-Katanga.

Lorsqu’un journaliste a posé une question sur cette affaire éminente, Patrick Muyaya a affirmé que le dossier suivait son cours naturel au sein du système judiciaire. Néanmoins, il nourrit l’espoir que cette situation complexe connaîtra une résolution dans les délais impartis.

Stanis Bujakera fait l’objet de graves accusations de la part du système judiciaire, notamment des infractions présumées de falsification de documents officiels, manipulation de sceaux d’État, propagation de fausses informations et dissémination de messages erronés, contraires aux lois en vigueur. Ces accusations découlent de son implication supposée dans l’affaire du meurtre du député Chérubin Okende.

Cette décision du Parquet de Kinshasa Gombe, qui implique la transmission du dossier à des fins de fixation pour un procès public imminent, marque un tournant significatif dans cette affaire d’une importance capitale pour la société congolaise. Les regards sont désormais tournés vers le tribunal, qui déterminera la date de ce procès très attendu, tandis que le journalisme et la liberté de la presse continuent de susciter des débats intenses au sein de la société congolaise.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).