AccueilA la UneLa CENI contourne...

La CENI contourne les CLCR pour éviter les retards dans la publication des résultats électoraux

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Denis Kadima, a déclaré que l’organisation n’attendrait pas les résultats des Centres locaux de compilation des résultats (CLCR) pour rendre publics les résultats de l’élection présidentielle du 20 décembre en République démocratique du Congo (RDC). Selon lui, cette approche est conforme à la loi électorale et vise à éviter tout retard dans la divulgation des résultats.

Denis Kadima a exprimé ses préoccupations quant à la pertinence du CLCR dans le contexte actuel, soulignant que cette structure avait été conçue à l’époque du vote manuel. Avec le passage à un système semi-électronique, le président de la Céni estime qu’une réévaluation du rôle du CLCR est nécessaire. Il a déclaré à la presse lors d’une réunion au centre des opérations et des résultats Bosolo : « Maintenant que le vote est semi-électronique, cette structure doit être repensée, parce que la même loi nous dit qu’il faut transmettre les résultats par la voie la plus rapide, et le CLCR a tendance à nous retarder. »

La déclaration de Denis Kadima intervient alors qu’il recevait en audience la délégation de la mission d’observation des églises catholique et protestante (Moe Cenco-Ecc). Il a également abordé les défis logistiques et les attaques contre le personnel et le matériel temporaires de la CENI dans les centres et bureaux de vote, soulignant la nécessité de contourner ces obstacles pour garantir la régularité du processus électoral.

Selon M. Kadima, l’essentiel est que la loi a été respectée dans la publication des résultats, même si elle est effectuée électroniquement. Les résultats, bureau par bureau, seront de toute façon comparés aux résultats issus du comptage manuel, assurant ainsi la transparence du processus électoral.

Dans un rapport préliminaire publié jeudi dernier, la Mission d’observation des églises catholique et protestante (Moe Cenco-Ecc) a souligné l’importance de respecter les dispositions pertinentes de l’article 71 de la Loi électorale. Elle a appelé la Céni à publier les résultats provisoires uniquement sur la base des résultats consolidés de tous les Centres Locaux de Compilation des Résultats (CLCR), soulignant ainsi l’importance de la crédibilité du processus électoral.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).