Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilA la UneKampala accorde l'amnistie...

Kampala accorde l’amnistie à 75 ex-combattants ADF, dont une majorité de Congolais

Le gouvernement ougandais a récemment dévoilé sa décision d’accorder l’amnistie à 75 anciens membres des Allied Democratic Forces (ADF), ayant opéré dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette annonce a été faite le vendredi 5 janvier et concerne principalement 51 ressortissants congolais, accompagnés d’une vingtaine d’Ougandais, de Burundais, et d’un Tanzanien.

Le général Félix Kulayigye, porte-parole de la défense ougandaise, a confirmé cette information lors d’une déclaration à la presse. Il a précisé que parmi les bénéficiaires de cette amnistie, on compte d’anciens combattants, des transfuges, ainsi que des mineurs non accompagnés secourus lors de l’opération Shujja, menée conjointement par les armées ougandaise et congolaise depuis novembre 2021 dans l’est de la RDC.

Ces anciens rebelles ont été soumis à des séances de prise en charge psychologique, de détraumatisation et de déradicalisation avant d’être réintégrés dans la société grâce à l’intervention de l’ONG américaine Bridgeway. Ils ont désormais acquis des compétences dans divers domaines tels que la couture, la boulangerie, la fabrication de savon liquide, et d’autres métiers.

Le responsable de Bridgeway en RDC a déclaré à ACTUALITÉ.CD que les ex-rebelles congolais encore présents en Ouganda seront rapatriés dans les jours à venir.

Il est important de noter que cette amnistie n’est pas une première. En effet, en septembre de l’année dernière, l’Ouganda et la RDC avaient déjà rapatrié 22 ex-combattants, tous ayant suivi un processus intensif de déradicalisation.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement