AccueilA la UneOpération conjointe FARDC-UPDF...

Opération conjointe FARDC-UPDF : Plus de 500 terroristes neutralisés dans l’est de la RDC

Dans le cadre d’une opération conjointe menée par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et l’Armée Populaire de Libération d’Ouganda (UPDF), un bilan provisoire mi-parcours indique une avancée significative dans la lutte contre les éléments terroristes du groupe ADF (Forces Démocratiques Alliées) dans l’est de la RDC.

Selon les informations fournies par la coordination des opérations conjointes, au moins 548 membres du groupe terroriste ADF ont été neutralisés au cours de cette opération. De plus, 50 autres individus ont été capturés, tandis que 33 se sont rendus volontairement aux autorités. En un geste salué, 173 otages retenus par le groupe ont été libérés sains et saufs.

Cette opération conjointe, placée sous le commandement du Lieutenant MAK HAZUKAY, a été réalisée avec une précision impressionnante, mettant en lumière la détermination des forces armées de la RDC et de l’UPDF à éradiquer la menace ADF qui sévit depuis longtemps dans la région.

L’est de la RDC a été le théâtre de violences incessantes perpétrées par les ADF, un groupe armé qui a causé d’innombrables souffrances aux populations locales. Les opérations en cours sont une réponse claire à cette menace persistante, visant à rétablir la paix et la stabilité dans la région.

Les efforts conjoints des FARDC et de l’UPDF ont permis de perturber sérieusement les activités des ADF, privant le groupe de ses ressources et de sa capacité opérationnelle. Les opérations se poursuivent dans le but de déloger complètement les éléments restants du groupe terroriste.

Cette avancée majeure dans la lutte contre les ADF est une lueur d’espoir pour les habitants de l’est de la RDC, qui aspirent à vivre en paix et en sécurité. Les opérations conjointes démontrent également l’efficacité de la coopération régionale dans la lutte contre le terrorisme, une coopération qui est essentielle pour garantir la sécurité et la stabilité dans la région des Grands Lacs.

En conclusion, l’opération conjointe des FARDC et de l’UPDF a réussi à neutraliser un nombre considérable de membres des ADF, marquant ainsi un tournant important dans la lutte contre le terrorisme dans l’est de la RDC. La population locale reste dans l’attente de la fin de cette menace pour enfin pouvoir reconstruire leurs vies en toute quiétude.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.