AccueilA la UneAffaire Stanis Bujakera...

Affaire Stanis Bujakera : Quand la liberté de la presse est en jeu

Pour la troisième journée consécutive, Stanis Bujakera, le directeur de publication adjoint d’Actualite.cd, demeure détenu à l’IPKIN. Son arrestation fait suite à des allégations de propagation de fausses informations, suite à la publication d’un article par Jeune Afrique remettant en question le rôle des services de renseignement militaires dans l’assassinat de l’ancien ministre Cherubin Okende. Il est important de noter que Stanis Bujakera n’est pas l’auteur de l’article incriminé.

Depuis ce matin, aucune décision nouvelle n’a été prise dans cette affaire. « Le délai de garde à vue a expiré, nous sommes désormais en attente », a déclaré l’avocat de Bujakera, Grâce Tshiashala, tout en conservant une attitude confiante. La décision de maintenir notre confrère en détention provisoire ou de le relâcher repose désormais entre les mains du parquet, comme l’a expliqué l’avocat.

Outre les États-Unis, la Belgique, la France et la Grande-Bretagne, l’Union européenne, la Suisse et l’Espagne ont exprimé leur préoccupation face à la prolongation de la détention de Stanis Bujakera. Ils ont souligné l’importance cruciale du respect de la liberté de la presse au sein d’une démocratie, appelant ainsi à la préservation de ce droit fondamental. Cette affaire suscite l’attention de la communauté internationale, qui suit de près son évolution.

La détention prolongée de Stanis Bujakera continue de susciter des interrogations quant au respect des principes fondamentaux de la démocratie et de la liberté de la presse. Alors que le monde entier attend avec intérêt les développements de cette affaire, la question de la protection des journalistes et de leur capacité à exercer leur métier en toute sécurité demeure au cœur des débats.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.