AccueilA la UneLiberté de la...

Liberté de la presse en péril : Le cas Stanis Bujakera expose les défis en RDC

Après un séjour de trois jours derrière les barreaux du cachot du commissariat provincial de la police à Kinshasa, Stanis Bujakera, le directeur de publication adjoint du site Actualite.cd, a été transféré ce lundi 11 septembre au parquet de grande instance de la Gombe, marquant une nouvelle étape dans cette affaire qui suscite l’attention de nombreux observateurs.

L’avocat de M. Bujakera, Me Hervé Diakiese, a confirmé ce transfert, précisant que son client avait été maintenu en garde à vue pendant près de 72 heures avant d’être déféré devant le parquet. Cette détention prolongée a suscité des préoccupations quant au respect des droits de l’homme dans cette affaire.

Les charges qui pèsent sur Stanis Bujakera sont liées à la publication d’un article paru dans Jeune Afrique, un média de renom, accusant les services de renseignements militaires d’implication dans l’assassinat de l’ancien ministre Cherubin Okende. Il convient de noter que M. Bujakera n’est pas l’auteur de l’article incriminé, mais il est accusé d’avoir contribué à la propagation de fausses informations en relayant cet article sur le site Actualite.cd.

L’audition de M. Bujakera par la commission chargée de l’enquête sur le meurtre de Cherubin Okende s’est étalée sur de nombreuses heures, soulignant l’importance que les autorités accordent à cette affaire. La commission cherche à faire toute la lumière sur cet assassinat qui a secoué le pays et a des implications potentielles majeures.

Cette arrestation et les accusations qui en découlent soulèvent des questions sur la liberté de la presse et la protection des journalistes au sein de la République démocratique du Congo. Les défenseurs des droits de l’homme appellent à un traitement équitable et à une enquête transparente dans cette affaire.

Il est essentiel de rappeler que dans toute société démocratique, la presse joue un rôle crucial en tant que quatrième pouvoir, en surveillant les actions des autorités et en contribuant à l’établissement de la vérité. Le respect de la liberté de la presse et des droits des journalistes est donc un pilier fondamental de l’État de droit.

L’affaire Stanis Bujakera continuera d’être suivie de près, et les développements ultérieurs ne manqueront pas de susciter un débat plus large sur la liberté de la presse et la justice en République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.