Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.

Accord UE-Rwanda : Tensions...

Le président Félix Tshisekedi a exprimé son mécontentement à l'égard de l'Union européenne après la conclusion d'un accord sur les minerais stratégiques avec le Rwanda, pays accusé de déstabiliser la République démocratique du Congo.
AccueilA la UneMartin Fayulu dénonce...

Martin Fayulu dénonce les résultats et appelle à la résistance populaire

Dans une allocution nationale diffusée ce dimanche 31 décembre 2023, l’opposant Martin Fayulu a vivement contesté les résultats provisoires de l’élection présidentielle, récemment proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), consacrant Félix Tshisekedi comme vainqueur.

Martin Fayulu, leader du parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDé), qui a été candidat malheureux à cette élection, a qualifié ces résultats de « simulacre d’élections » et a appelé la population à résister, dénonçant ce qu’il considère comme un nouveau « coup d’État« .

Dans des termes forts, Fayulu a réfuté les résultats de la CENI, déclarant : « M. Kadima et la Ceni viennent de franchir le rubicon… Je rejette en bloc le simulacre d’élections et les résultats farfelus de la Ceni. Peuple Congolais, n’acceptez pas ce nouveau coup d’État. Il faut résister comme nous le demande l’article 64 de la constitution. »

Il a également remis en question la légitimité de Félix Tshisekedi en tant que président élu, affirmant catégoriquement que ce dernier ne pouvait en aucun cas remporter une élection régulière en République démocratique du Congo.

Fayulu a déclaré : « Chers compatriotes, monsieur Kadima et la Ceni viennent de franchir le Rubicon confirmant ainsi qu’ils étaient des missionnaires de monsieur Félix Tshisekedi pour tenter de laver l’opprobre qui l’abrite depuis 2018. Honte à eux, Tout le monde sait que Tshisekedi ne peut en aucun cas gagner une élection organisée en République démocratique du Congo régulièrement. C’est pourquoi, je rejette en bloc le simulacre élection et farfelu résultat de la Ceni. »

Il est à noter que Martin Fayulu, qui avait déjà occupé la deuxième place lors des élections de 2018, a cette fois-ci été relégué à la troisième position.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce : Bujakera victime d’une justice malade en RDC

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.