Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneLa BCC s'engage...

La BCC s’engage à éviter tout dérapage contre la stabilité du marché des changes

 » Les actions de la politique monétaire menées par la Banque centrale du Congo (BCC), restent proactives pour assurer un suivi rapproché des facteurs de liquidité, dans le souci d’éviter tout dérapage susceptible de nuire à la stabilité du marché des changes « . Cette assurance a été donnée par la Gouverneure de la Banque centrale du Congo, Mme Malangu Kabedi Mbuyi, au cours de la 17e réunion du conseil des ministres, présidée par le Premier ministre Sama Lukonde.

Faisant le point sur l’évolution de la conjoncture économique, Mme Malangu a souligné que les principaux indicateurs du cadre macroéconomique demeurent stables, dans un contexte du maintien de la coordination des actions politiques économiques menées au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire.

Sur le marché des changes, la Gouverneure de la BCC a fait savoir que les évolutions hebdomadaires entre le 13 et le 20 août 2021, ont conduit une dépréciation de 0,01% à l’indicatif et une appréciation de 0,20% au parallèle. En cumul, par rapport à fin décembre 2020, il se dégage une dépréciation de 1,01% à l’indicatif et de 0,51% au parallèle ; alors qu’à la même période de l’année 2020, le Franc Congolais s’était déprécié respectivement de 14,68% et de 14,25%.

Sur le marché des biens et services, Mme Malangu a laissé entendre que le taux d’inflation hebdomadaire s’est établi à 0,09% à la troisième semaine du mois d’août 2021. Ce qui induit un taux en cumul annuel de 2,98% contre 13,48% à la période correspondante de 2020. A ce rythme, le taux d’inflation à fin décembre 2021, se situerait à 4,74% contre 15,76% réalisé à fin 2020.

Face à la persistance des risques liés à la fragilité de la reprise de l’activité économique mondiale actuelle, et au risque d’emballement des prix internes, la Gouverneure de la BCC a demandé au gouvernement, de ne pas baisser les bras dans la mise en œuvre prudente des politiques conjoncturelles.

 

 

José Wakadila
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.