Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneJC Masangu :...

JC Masangu : « Il faut diversifier l’économie, au-delà de l’augmentation des réserves de change »

« Il faudrait diversifier l’économie de la RDC pour pouvoir transformer les produits de base, les matières premières, en produits semi-finis et produits finis pour nous permettre d’avoir une économie beaucoup plus saine, une économie résiliente, c’est-à-dire une économie qui peut faire face à des chocs exogènes comme par exemple, la crise financière », préconise, sur top congo fm, Jean-claude Masangu, ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), qui du reste, salue la nette augmentation des réserves de change aujourd’hui évaluées à 3,5 milliards.

« De manière générale, une hausse des réserves de change est toujours bénéfique. Ça vous permet de faire face aux demandes internationales, comme le paiement des dettes souveraines », explique-t’il d’emblée. 

Et pour cause, poursuit-il, « nous commerçons avec le monde entier, or la RDC est un pays à l’économie extravertie, c’est-à-dire que nous importons plus de biens et services que nous en exportons. Nous importons (aussi) beaucoup de produits alimentaires, lorsque ceux-ci augmentent, il y a une incidence sur l’économie ici en RDC. Et si par malheur, nous n’avons pas suffisamment de devises pour faire face à cette augmentation des prix ou la demande des produits alimentaires, nous serons en difficulté ».

Voila pourquoi, « dans tous les cas des figures, une hausse des réserves de change, en ce qui concerne la RDC, est toujours bénéfique. Plus vous en avez, plus vous pouvez intervenir sur le marché, vendre de la devise pour stabiliser votre monnaie qui est le Franc congolais », analyse l’ancien Patron de l’institut d’émission qui a vu naître cette monnaie en 1998.

« Et maintenant qu’on entre dans une zone de stabilité », fait observer Jean-claude Masangu, « il y a aussi le gouvernement, qui dans l’exécution de son budget, doit également faire sa part : exécuter un budget en équilibre ».

Ceci pourrait aider à maintenir l’embellie dont se targue aujourd’hui l’économie Congolaise.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.