A fin avril 2022, le Gouvernement a payé 37,6 millions USD aux sociétés pétrolières au titre d’acompte sur les manques à gagner

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a déboursé, à la fin du mois d’avril 2022, l’enveloppe de 37,6 millions de dollars américains au titre d’acompte sur les manques à gagner dus aux sociétés pétrolières.

C’est ce qu’a indiqué le Ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi, à l’occasion de la cinquante-deuxième réunion du Conseil des Ministres.

D’après lui, les dépenses mensuelles du Gouvernement congolais sont chiffrées à 1 450,7 milliards de Francs congolais (CDF).

Hormis le paiement de 37,6 millions USD aux pétroliers, le Gouvernement de la RDC a d’abord couvert ses dépenses contraignantes habituelles.

Suite à la situation engendrée par la crise russo-ukrainienne, le secteur des Hydrocarbures est touché de plein fouet dans le monde, y compris en République Démocratique du Congo (RDC).

Pour le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, si le marché demeure perturbé pendant longtemps, les subventions de l’Etat pour couvrir les manques à gagner des pétroliers risquent d’exploser jusqu’à atteindre le seuil de 400 millions de dollars américains au cours de l’exercice 2022.

Mitterrand Masamuna
Zoom Eco

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...