Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilEn continuÉconomieDifficulté d’approvisionnement en...

Difficulté d’approvisionnement en carburants dans le Grand Kasaï : le manque d’infrastructures routières parmi les causes (Gouverneur de Lomami)

Au nombre des causes de la difficulté d’approvisionnement en carburants dans le Grand Kasaï, le gouverneur de Lomami évoque le manque d’infrastructures pouvant permettre d’acheminer les produits dans toutes les provinces de cet espace.

Au-delà des infrastructures, Nathan Ilunga qui participe à la table ronde convoquée par le ministre des Hydrocarbures sur cette problématique, note d’autres problèmes.

« Les problèmes sont très divers. Il y a les infrastructures routières par lesquelles les sociétés commerciales peuvent nous approvisionner. Pour le Grand Kasaï, la principale voie officielle, c’est le chemin de fer avec la SNCC (Société nationale de chemin de fer, ndlr) à partir de Mwene-Ditu. Dès que le produit pétrolier arrive là-bas, le Kasaï Oriental, la Lomami et même le Kasaï Central peuvent aussi être approvisionnés, mais nous nous rendons compte que l’irrégularité de l’arrivée du train, est le vrai problème. Et au niveau fluvial, il y a le Sankuru. Mais en quittant Kinshasa vers le Sankuru, il y a une partie qui n’est pas navigable et la non-régularité des bateaux pose un problème. Il y a aussi le moyen de stockage qui pose problème. Nous n’avons pas de véhicules citernes. Et c’est ce qui cause des difficultés pour réduire sensiblement le coût du carburant », a dit Nathan Ilunga.

La solution passera par l’installation des stations-service dans les provinces concernées, a indiqué le gouverneur de la Lomami, avant d’inviter le gouvernement à réhabiliter les infrastructures routières.

Rachel Kitsita
Actu 30

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU