Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneFélix Tshisekedi écarte...

Félix Tshisekedi écarte l’option du retrait de la RDC de la Communauté de l’Afrique de l’Est

Lors de son entretien avec la communauté congolaise du Botswana, le président Tshisekedi a fermement écarté l’idée d’un retrait de la République démocratique du Congo de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE). Selon lui, l’adhésion de la RDC à cette communauté était une réponse à une demande pressante des Congolais vivant dans la partie Est du pays, où des activités commerciales intenses sont menées.

Une adhésion réfléchie et bénéfique

Le président Tshisekedi explique que l’adhésion de la RDC à la CAE a été une décision mûrement réfléchie. Elle a été prise de bonne foi pour faciliter le commerce transfrontalier et permettre à nos compatriotes de bénéficier des avantages de la libre circulation des biens et des personnes au sein de l’espace. Il précise que cette décision a été prise sans aucun regret.

Une décision stratégique pour le développement économique

L’adhésion de la RDC à la CAE est une décision stratégique pour le développement économique du pays. En effet, elle permettra de renforcer les liens commerciaux avec les pays de l’Afrique de l’Est, d’augmenter les échanges et d’encourager les investissements dans la région. Elle offrira également de nouvelles opportunités aux entreprises congolaises et facilitera leur accès à de nouveaux marchés.

Des avantages pour les Congolais

Pour les Congolais vivant dans la partie Est du pays, l’adhésion de la RDC à la CAE est un véritable atout. Elle permettra de faciliter le commerce transfrontalier et d’encourager les échanges avec les pays voisins. Elle favorisera également la libre circulation des personnes, ce qui est particulièrement important pour les familles séparées par les frontières.

En conclusion, l’adhésion de la RDC à la Communauté de l’Afrique de l’Est est une décision stratégique et bénéfique pour le pays. Elle permettra de renforcer les liens commerciaux avec les pays de la région, d’augmenter les échanges et de favoriser le développement économique. Le président Tshisekedi a pris cette décision en toute connaissance de cause et sans aucun regret.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.