AccueilA la UneDébut de la...

Début de la réunion bilatérale entre la RDC et l’Angola : Un pas vers un partenariat économique renforcé

KINSHASA – Dans un geste visant à renforcer les relations économiques entre la République Démocratique du Congo (RDC) et l’Angola, une réunion bilatérale historique a été entamée aujourd’hui à Kinshasa. La partie congolaise est menée par le Vice-Premier Ministre, ministre de l’Économie, Vital KAMERHE, qui est accompagné d’une délégation comprenant des membres éminents du gouvernement et les gouverneurs des provinces concernées. Du côté angolais, la délégation est dirigée par le ministre de l’Économie de l’Angola, démontrant ainsi l’engagement des deux nations à promouvoir un dialogue constructif en vue d’une coopération mutuellement bénéfique.

La réunion a débuté par une cérémonie officielle d’accueil, au cours de laquelle des discours d’ouverture ont été prononcés par les représentants des deux pays. Le Vice-Premier Ministre Vital KAMERHE a souligné l’importance de cette rencontre historique dans le renforcement des liens entre la RDC et l’Angola, tout en mettant l’accent sur la nécessité d’une coopération plus étroite pour faire face aux défis économiques et sociaux auxquels les deux pays sont confrontés.

Les discussions ont ensuite abordé un large éventail de sujets d’intérêt commun, notamment le commerce transfrontalier, les investissements, l’énergie, l’agriculture, l’infrastructure et la sécurité régionale. Les deux parties ont exprimé leur volonté de promouvoir des échanges commerciaux équitables et d’explorer de nouvelles opportunités d’investissement mutuel dans des secteurs clés, tels que l’exploitation minière, l’industrie pétrolière et gazière, ainsi que l’agriculture.

Le ministre de l’Économie de l’Angola a fait part de l’intérêt de son pays pour le développement des infrastructures de transport entre les deux nations, ce qui faciliterait le commerce et les échanges commerciaux. Il a également souligné la nécessité de renforcer les initiatives visant à promouvoir l’intégration économique régionale, favorisant ainsi une croissance plus durable et inclusive dans la région.

Les délégations ont également discuté des moyens de consolider la sécurité régionale, étant donné l’importance de la stabilité pour encourager les investissements étrangers et le développement économique. Dans cette optique, les deux pays ont convenu de renforcer leur collaboration en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière, le trafic de drogue et la traite des êtres humains.

La réunion bilatérale s’est terminée sur une note optimiste, avec l’annonce de la création d’un comité mixte chargé de suivre la mise en œuvre des accords conclus lors de cette rencontre. Ce comité sera chargé de superviser les progrès réalisés dans la mise en œuvre des projets de coopération et d’assurer un suivi régulier pour garantir des résultats tangibles.

Cette réunion bilatérale marque une étape importante dans les relations entre la RDC et l’Angola, offrant de nouvelles perspectives pour une coopération renforcée sur les plans économique, commercial et sécuritaire. Les engagements pris lors de cette rencontre témoignent de la volonté des deux pays de travailler ensemble pour favoriser le développement et le bien-être de leurs citoyens, tout en contribuant à la stabilité et à la prospérité de la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : nouveaux affrontements entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Ce dimanche, le territoire de Rutshuru a de nouveau été le théâtre de violents combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23

Kwamouth : attaque armée sur la rivière Kasaï, un bandit recherché s’empare d’une embarcation

Une nouvelle attaque armée a eu lieu jeudi sur la rivière Kasaï, près du village Mpwaka. Un bandit bien connu sous le nom de "Ferre"

Assemblée nationale : un nouveau chapitre politique s’ouvre

Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale, la sortie de la nouvelle équipe gouvernementale semble imminente. Deux mois après la nomination de la Première ministre Judith Suminwa