AccueilA la UneSituation politique en...

Situation politique en RDC : Denis Mukwege dénonce une administration défaillante

Dans une déclaration poignante, le Dr. Denis Mukwege, figure emblématique de la défense des droits humains et prix Nobel de la paix, a exprimé sa profonde inquiétude quant à la situation politique en République Démocratique du Congo (RDC). Malgré les moyens alloués et les efforts déployés pour construire un nouveau « narratif », le célèbre militant constate amèrement que la volonté politique fait cruellement défaut au sein de l’administration actuelle.

Face à la nécessité urgente de rompre avec les pratiques du passé, le Dr. Mukwege déplore le maintien d’une politique de prédation et de bradage des ressources naturelles du pays. Cette situation entraine une externalisation de la sécurité à des pays qui, selon lui, sont les principaux acteurs de l’instabilité et du pillage en RDC.

En mettant l’accent sur le drame humain que représente cette situation, Denis Mukwege souligne les conséquences dévastatrices pour la population congolaise, qui est laissée dans la misère et abandonnée à elle-même. Les ressources nationales qui pourraient être mises au service du développement et du bien-être du peuple sont détournées au profit d’intérêts étrangers, exacerbant ainsi la précarité des conditions de vie.

En tant que défenseur des droits humains, le Dr. Mukwege exhorte les autorités à agir avec responsabilité et transparence pour mettre fin à ces pratiques délétères. Il appelle à la construction d’un avenir politique plus équitable et respectueux des aspirations légitimes de la population congolaise.

Cette déclaration forte et engagée du prix Nobel de la paix met en lumière la nécessité cruciale d’une prise de conscience collective pour le bien-être du pays. Denis Mukwege encourage également la société civile et les partenaires internationaux à soutenir les efforts visant à instaurer un véritable changement politique en RDC.

À l’aube de nouveaux défis politiques, économiques et sociaux, il est primordial que les autorités congolaises prennent à bras-le-corps les problèmes de prédation et de corruption qui minent la nation. Le temps est venu d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la RDC, où les intérêts du peuple priment sur toute autre considération.

Le Dr. Denis Mukwege demeure un symbole d’espoir pour de nombreux Congolais, qui continuent de croire en un avenir meilleur pour leur pays. Ses paroles courageuses appellent à l’action et au changement, et il revient maintenant aux acteurs politiques de répondre à cet appel pressant pour que la RDC puisse enfin avancer sur la voie de la prospérité et de la stabilité.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...