AccueilA la UneQuand l'énergie forge...

Quand l’énergie forge l’Union : CAMI et ANSER scellent un pacte électrisant pour l’avenir

Le 17 août 2023 restera gravé dans les annales de la collaboration interinstitutionnelle alors que Monsieur Paul MABOLIA YENGA, éminent Directeur du Cadastre Minier, a eu le privilège d’accueillir avec distinction une délégation de haut rang de l’Agence Nationale de l’Electrification et des Services Energétiques en milieux rural et périurbain, plus communément appelée ANSER. À la tête de cette délégation se tenait Monsieur Idesbald CHINAMULA, l’éclairé Directeur Général de l’ANSER, accompagné du Directeur Technique et de l’experte cheffe du service dédié aux partenariats.

Cette rencontre transcendantale a été l’incubateur de discussions enflammées autour d’une convergence d’intérêts entre ces deux piliers institutionnels. L’objet cardinal de ces pourparlers était d’instaurer une alliance substantielle entre le Cadastre Minier et l’ANSER, fédérant ainsi leurs ressources pour catalyser la phase post-extraction en apportant un soutien technique indomptable aux compagnies minières dans leur entreprise d’électrification des collectivités locales. Le panorama actuel du secteur minier de la République Démocratique du Congo s’est dévoilé sous les feux de la rampe, éclairé par les analyses pointues du Directeur Général du CAMI. Il a souligné l’étreinte énergétique qui étouffe la croissance du secteur, cédant ainsi la scène au partenariat évanescent entre le CAMI et l’ANSER.

En sa qualité de sésame d’accès au monde minier, le CAMI est en passe de devenir la passerelle vitale menant à l’électrification des contrées rurales, là où les stigmates des projets miniers se font sentir. Épaulée par l’arsenal opérationnel de l’ANSER, véritable bras armé de l’État congolais dans le domaine de l’électrification hors des sentiers battus, cette synergie s’annonce comme le creuset où s’épanouira une approche pragmatique en ce qui concerne l’électrification des communautés locales, tout en restant en harmonie avec les cahiers des charges qui pèsent sur les compagnies minières en activité.

Tel qu’exprimé par le directeur du CAMI, « L’électricité constitue le carburant vital de l’industrie minière et le propulseur par excellence du développement sous-jacent ; associée au savoir-faire de l’ANSER, elle peut insuffler vie à un partenariat prolifique, œuvrant au profit de nos concitoyens des zones rurales et périurbaines ». Ce n’est rien de moins qu’une ode à l’unité dans la poursuite soutenue du développement durable et de l’essor économique, que ces deux entités audacieuses portent en étendard. Une symbiose qui, n’en doutons pas, laissera une empreinte indélébile sur la trame du temps et de l’avancement de la nation.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...