AccueilA la UneRenforcement de la...

Renforcement de la sécurité présidentielle en RDC : naissance du conseil national de cyberdéfense

Kinshasa, le 22 août 2023 – Dans un pas audacieux vers la modernisation de la sécurité nationale, un nouveau chapitre s’est ouvert au sein de la République Démocratique du Congo (RDC) avec la création du Conseil National de Cyberdéfense (CNC). Annoncé lors d’une allocution retransmise sur les ondes de la Télévision Nationale (RTNC) le lundi 21 août, ce service spécialisé, placé sous l’égide du bureau du Chef de l’État, marque une étape majeure dans la protection contre les menaces virtuelles.

Doté d’une envergure institutionnelle indépendante, le CNC, abréviation du Conseil National de Cyberdéfense, s’affirme en tant qu’entité autonome tant sur le plan administratif que financier. Dans un paysage en constante évolution où les défis numériques constituent une préoccupation grandissante, le CNC se profile comme une pièce maîtresse de la stratégie sécuritaire nationale. Sa mission principale réside dans la coordination des multiples services œuvrant dans le domaine de la Cyberdéfense et du Cyberrenseignement.

L’objectif central du CNC est d’assurer une convergence efficace entre les acteurs impliqués dans la préservation de la sécurité en ligne du pays. Plus qu’un simple organe de coordination, il endosse le rôle crucial de conseiller éclairé du Président de la République en matière de cyberdéfense et de cyberrenseignement. La portée de son action se dessine dans l’analyse pointue des enjeux numériques, permettant ainsi au Président de prendre des décisions éclairées dans un environnement numérique en constante mutation.

Dans une autre ordonnance d’importance, le Chef de l’État a dévoilé les noms des éminents membres qui dirigeront ce nouveau bastion de la sécurité. À la tête de cette équipe se trouve Monsieur Jean-Claude Bukasa, nommé coordonnateur du service. Il sera appuyé dans ses fonctions par deux collaborateurs de premier plan : Monsieur Liongo Momanza Jean Julien, Assistant principal en charge du cyberrenseignement, et Madame Kyenge Malaika Nathalie, Assistante principale responsable de la cyberdéfense.

Cette initiative audacieuse reflète la volonté résolue de la RDC de s’adapter aux réalités de notre ère numérique en constante mutation. Alors que la toile mondiale devient un théâtre d’opérations à part entière, la création du CNC traduit l’engagement du pays à se prémunir contre les menaces cybernétiques émergentes. Le CNC promet de défendre l’intégrité numérique de la nation tout en assurant une vigilance proactive pour préserver la souveraineté virtuelle de la RDC.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...