AccueilA la UneLa RDC au...

La RDC au sommet des BRICS : potentiel énergétique de 100 000 MW en lumière

La République Démocratique du Congo (RDC) a brillamment marqué sa présence au sommet des BRICS, rassemblant les leaders du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud du 22 au 24 août. Sous la représentation éloquente du Premier Ministre Sama Lukonde, qui agissait en tant qu’émissaire du Président Félix Tshisekedi, la RDC a dévoilé l’éventail éblouissant de ses atouts, réaffirmant ainsi son rôle en tant que solution multidimensionnelle.

L’allocution du Premier Ministre a mis en lumière le potentiel prolifique de la RDC à résoudre diverses problématiques, faisant étalage de ses atouts sous des angles variés. L’un des piliers majeurs réside dans sa jeunesse dynamique, avec une population de près de 50 millions de jeunes. Cet atout démographique confère à la nation un avantage concurrentiel indéniable, prêt à être exploité pour façonner l’avenir.

La RDC est également un gardien de la planète, avec une vaste étendue forestière couvrant 155 millions d’hectares. Cette ceinture végétale non seulement protège la biodiversité, mais joue également un rôle crucial dans la régulation de la couche d’ozone, contribuant ainsi à la lutte mondiale contre le changement climatique.

BRICS : Sama Lukonde

En matière d’énergie, la RDC dévoile une capacité époustouflante, générant un potentiel de 100 000 mégawatts. Cette ressource énergétique considérable positionne le pays au cœur de la transition énergétique mondiale, offrant des opportunités de partenariats stratégiques pour répondre à la demande croissante en énergie propre et durable.

Les ressources minérales stratégiques de la RDC, notamment le cobalt, le lithium, le manganèse, le nickel et le cuivre, sont un pilier essentiel de l’économie mondiale. Ces matériaux sont au cœur des technologies émergentes, alimentant la révolution technologique actuelle. La RDC, en tant que gardienne de ces richesses, détient un rôle central dans la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Le Premier Ministre a captivé l’audience du sommet en plaidant pour un soutien financier accru en faveur des centres semi-urbains et des villages, où réside la majorité de la population congolaise. Cette vision de développement inclusif réaffirme l’engagement de la RDC à assurer la prospérité de tous ses citoyens, tout en créant un environnement favorable aux investissements.

La RDC, sous la représentation éloquente du Premier Ministre Sama Lukonde, a affirmé sa position au sein des BRICS en tant que puissance polyvalente. Ses ressources naturelles, sa jeunesse dynamique, son potentiel énergétique et son rôle dans la chaîne d’approvisionnement mondiale en font un acteur clé dans la transformation mondiale vers un avenir plus durable et équitable.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...