Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UnePriorités Financées :...

Priorités Financées : Allocation de 40,464 Milliards FC au Budget 2024 de la RDC, illustrant une augmentation de 24,7%

La République Démocratique du Congo (RDC) franchit une nouvelle étape majeure dans sa gestion budgétaire en annonçant l’adoption du projet de loi de finances pour l’exercice 2024. Ce document capital, chiffré à une somme imposante de 40 464 milliards de francs congolais (FC), marque une augmentation significative de 24,7 % par rapport à l’enveloppe budgétaire de l’exercice précédent. En effet, le budget de l’année 2023 avait été arrêté à 32 457 milliards de FC.

Cette décision témoigne de l’engagement résolu du gouvernement à renforcer les ressources allouées aux différents secteurs d’activité et programmes socio-économiques du pays. Une hausse budgétaire aussi substantielle reflète la détermination à amorcer un nouvel élan pour le développement national et la transformation des réalités économiques et sociales.

L’accent mis sur cette croissance budgétaire démontre la volonté gouvernementale de stimuler l’investissement dans des domaines clés tels que l’éducation, la santé, les infrastructures et bien d’autres secteurs essentiels. Ces fonds accrus offriront une marge de manœuvre accrue pour entreprendre des initiatives audacieuses qui auront un impact direct sur la vie des citoyens congolais.

Il est important de souligner que cette augmentation substantielle du budget ne se limite pas à une simple évolution numérique. Elle porte en elle la promesse d’une nouvelle dynamique économique pour la RDC, mettant en avant des opportunités émergentes et des projets innovants. En allouant des ressources supplémentaires aux secteurs porteurs, le gouvernement pave la voie à la création d’emplois, à la réduction des inégalités et à la stimulation de la croissance économique.

Le choix stratégique d’augmenter le budget de manière aussi significative traduit également la confiance des autorités dans la stabilité économique croissante du pays. Il témoigne de la capacité de la RDC à mobiliser les ressources internes nécessaires pour financer sa propre transformation, réduisant ainsi la dépendance vis-à-vis des financements extérieurs.

En conclusion, l’annonce de l’adoption du projet de loi de finances pour l’exercice 2024 en République Démocratique du Congo ouvre de nouvelles perspectives enthousiasmantes pour le développement du pays. Cette décision audacieuse, témoignant d’une approche proactive en matière budgétaire, se positionne comme un moteur essentiel pour concrétiser les aspirations de progrès et de prospérité pour l’ensemble des Congolais.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.