AccueilA la UneL'Opposant Martin Fayulu...

L’Opposant Martin Fayulu Affirme sa Prétention à la Candidature Unique de l’Opposition Congolaise

En tournée dans l’Ouest de la République Démocratique du Congo depuis quelques jours, Martin Fayulu, figure de proue de l’opposition congolaise, a affirmé sa prétention à être le candidat commun de l’opposition pour les prochaines élections présidentielles. Dans un discours devant la presse, Fayulu a fait valoir son expérience et son expertise en matière de questions politiques, sécuritaires, économiques et sociales, s’auto-proclamant comme le choix incontestable.

« Si nous parlons de professionnalisme, de compétence et de maîtrise des enjeux, aucun autre candidat de l’opposition ne peut rivaliser avec moi, » a-t-il déclaré, mettant en avant sa longue carrière politique. « Qui parmi ces candidats peut, du point de vue moral et éthique, se lever et prétendre être meilleur que moi ? » s’est-il interrogé.

Toutefois, Fayulu a reconnu que le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege, candidat présidentiel potentiel, pourrait être son seul rival sérieux. Il a toutefois critiqué certains de ses concurrents, les qualifiant de « voleurs patentés » qui ne peuvent pas être comparés à lui.

Il convient de noter que d’autres personnalités de l’opposition, telles que Moïse Katumbi, Augustin Matata et Delly Sessanga, n’ont pas encore confirmé leur participation à une éventuelle candidature commune pour les élections présidentielles qui se tiendront le 20 décembre prochain.

L’annonce de Martin Fayulu soulève des questions importantes au sein de l’opposition congolaise, alors que les partis et les leaders cherchent à s’unir pour présenter un front uni face au parti au pouvoir. Cette déclaration met également en lumière les différences d’opinion au sein de l’opposition sur la question de la candidature commune, même si Fayulu semble déterminé à occuper cette place.

L’avenir politique de la République Démocratique du Congo s’annonce ainsi complexe, avec des négociations en coulisses et des rivalités politiques qui vont probablement continuer de façonner le paysage politique jusqu’aux élections de décembre. Le peuple congolais, quant à lui, observera attentivement l’évolution de cette situation cruciale pour l’avenir de leur nation.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...