AccueilA la UneUn budget de...

Un budget de 205 millions de dollars alloués aux affaires étrangères

Le ministre des finances, Nicolas Kazadi, a annoncé récemment que le gouvernement a alloué plus de 205 millions de dollars aux affaires étrangères depuis le mois d’avril. Ces fonds ont été utilisés pour diverses initiatives, dont la réduction des arriérés auprès des organisations internationales et les frais de location.

Selon le ministre Kazadi, une part significative de ces fonds, soit 35 millions de dollars, a été consacrée à la réduction des arriérés dus aux organisations internationales. Cette démarche vise à maintenir de bonnes relations avec ces organisations et à honorer les engagements financiers pris par le pays.

En outre, le ministre a souligné que 47 millions de dollars ont été dépensés pour couvrir les frais de location. Cette dépense concerne probablement des bâtiments et des installations utilisés par les missions diplomatiques congolaises à l’étranger.

Un autre volet important de cette allocation budgétaire concerne les conditions de travail des agents et diplomates. Plus de 100 millions de dollars ont été dédiés à cet objectif, mettant en avant l’importance accordée au bien-être et à la performance du personnel diplomatique congolais.

Il est à noter que ces dépenses reflètent l’engagement du gouvernement envers ses responsabilités internationales et son désir de maintenir des relations stables et productives avec d’autres pays et organisations à travers le monde.

Ce budget conséquent témoigne de l’importance des affaires étrangères dans la politique du pays et de l’attention accordée aux aspects financiers de ces activités.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.