AccueilA la UneEnsemble pour la...

Ensemble pour la République : Mukebayi menace de quitter le navire si Katumbi se rallie à Kabila

Le député provincial élu de la ville de Kinshasa, Mike Mukebayi menacerait de quitter le parti politique « Ensemble pour la République » si son président national Moïse Katumbi se rapproche de Joseph Kabila, son ancien collaborateur.

Il s’est exprimé au cours d’une émission télévisée à laquelle il a été invité, indiquant qu’un quelconque rapprochement entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila ne doit pas arriver au regard des plusieurs raisons entre les deux personnalités.

”Il est impérativement impossible pour moi d’adhérer à cette logique, car le FCC n’a rien de meilleurs à offrir à la RDC. Et nous savons tout ce qu’ils ont fait. Faire d’eux un allié demain, c’est compliqué. Si Moïse Katumbi veut faire un rapprochement avec le FCC qui n’a plus rien à nous donner comme leçon dans ce pays, c’est clair je quitte son parti (…) », a-t-il précisé.

D’après lui, le combat politique à mener doit reposer sur les valeurs et les principes.

Ensemble pour la République constitue l’une des forces au sein de la nouvelle majorité parlementaire qui a conduit à la formation du gouvernement de l’Union sacrée, après la rupture des relations entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

À l’heure actuelle, les relations entre Katumbi et Tshisekedi semblent être menacées suite à la proposition de loi sur la double nationalité de Noël Tshiani portée par le Député National Singi Pululu, qui d’après le camp Katumbi celle-ci le viserait.

Il y a quelques jours dans une interview à Jeune Afrique, Moïse Katumbi avait clairement déclaré quitter l’Union sacrée au cas où cette loi sera débattue à l’assemblée nationale et votée par les députés nationaux.

Ivan Honoré
24H CD

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.