De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneEnsemble pour la...

Ensemble pour la République : Mukebayi menace de quitter le navire si Katumbi se rallie à Kabila

Le député provincial élu de la ville de Kinshasa, Mike Mukebayi menacerait de quitter le parti politique « Ensemble pour la République » si son président national Moïse Katumbi se rapproche de Joseph Kabila, son ancien collaborateur.

Il s’est exprimé au cours d’une émission télévisée à laquelle il a été invité, indiquant qu’un quelconque rapprochement entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila ne doit pas arriver au regard des plusieurs raisons entre les deux personnalités.

”Il est impérativement impossible pour moi d’adhérer à cette logique, car le FCC n’a rien de meilleurs à offrir à la RDC. Et nous savons tout ce qu’ils ont fait. Faire d’eux un allié demain, c’est compliqué. Si Moïse Katumbi veut faire un rapprochement avec le FCC qui n’a plus rien à nous donner comme leçon dans ce pays, c’est clair je quitte son parti (…) », a-t-il précisé.

D’après lui, le combat politique à mener doit reposer sur les valeurs et les principes.

Ensemble pour la République constitue l’une des forces au sein de la nouvelle majorité parlementaire qui a conduit à la formation du gouvernement de l’Union sacrée, après la rupture des relations entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

À l’heure actuelle, les relations entre Katumbi et Tshisekedi semblent être menacées suite à la proposition de loi sur la double nationalité de Noël Tshiani portée par le Député National Singi Pululu, qui d’après le camp Katumbi celle-ci le viserait.

Il y a quelques jours dans une interview à Jeune Afrique, Moïse Katumbi avait clairement déclaré quitter l’Union sacrée au cas où cette loi sera débattue à l’assemblée nationale et votée par les députés nationaux.

Ivan Honoré
24H CD

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.