TP Mazembe et Al...

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à...

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Le taux de croissance économique devrait chuter à 6,1% d’ici la fin de l’année 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) situe le taux de croissance économique de la République Démocratique du Congo (RDC) autour de 6,1% d’ici la fin de l’année 2022 alors qu’en janvier les projections de cette institution de Bretton Woods tablaient sur un seuil de 6,4% relevant du dynamisme des industries extractives.

C’est ce qu’a indiqué la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), Kabedi Malangu Mbuyi, à l’occasion de la cinquante-troisième réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement congolais.

A l’origine de cette révision à la baisse du taux de croissance de l’économie congolaise, les experts évoquent notamment les effets d’origines exogènes.

« Face aux risques d’origine externe tel que l’enlisement de la guerre en Ukraine et ses conséquences sur les marchés des produits pétroliers et denrées alimentaires, la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a recommandé l’exploitation des bassins de production en vue de l’augmentation de la production nationale des produits de grande consommation et de l’approvisionnement de grands centres urbains pour renforcer la capacité de  l’économie à résister aux chocs. », a noté Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Médias.

En rappel, le Fonds monétaire international (FMI) a soutenu, dans un communiqué daté du 9 mai 2022, que l’économie de la RDC s’est redressée en 2021, mais les retombées de la guerre en Ukraine devraient peser lourd en raison de la flambée des prix internationaux des denrées alimentaires et du carburant.

Mitterrand Masamuna
Zoom – Eco

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

TP Mazembe et Al Ahly se neutralisent dans un match sans buts à Lubumbashi

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à la tête de l’assemblée provinciale de Kinshasa avec le soutien de l’union sacrée

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique