AccueilA la UneRencontre cruciale pour...

Rencontre cruciale pour le PDL-145T : Écoles et routes au cœur des débats

La première réunion ordinaire du Comité Opérationnel National du programme de développement local des 145 territoires (CONA) a eu lieu ce jeudi 27 juillet 2023 au ministère du Plan, sous la coordination de la ministre d’État en charge du Plan, Judith Suminwa. Les participants ont examiné l’avancement des deux volets du PDL-145T, concernant d’une part la construction d’écoles, de centres de santé et de bâtiments administratifs, et d’autre part l’entretien et la réhabilitation des routes de desserte agricole.

La ministre Judith Suminwa a fait part des progrès réalisés dans le premier volet du PDL-145T. Elle a annoncé que le premier lot des ouvrages en construction serait livré d’ici fin août, tandis que le deuxième lot devrait être achevé au mois de septembre, voire à la fin de l’année. L’objectif est de disposer d’un maximum de bâtiments d’écoles opérationnels pour la rentrée scolaire prochaine.

En ce qui concerne la réhabilitation des routes de desserte agricole, la ministre a précisé que les études de faisabilité sont déjà terminées et que les travaux pourront commencer pendant la saison sèche. Cette démarche vise à faciliter l’accès aux localités où les projets de développement doivent être réalisés.

Le PDL-145T est le fruit de la vision et de la volonté politique du Président de la République Félix Tshisekedi, qui souhaite lutter contre la pauvreté et les inégalités sous toutes leurs formes. Toutefois, l’exécution du programme fait face à des difficultés sur le terrain, comme l’a souligné la ministre Judith Suminwa. Parmi celles-ci figurent l’accès difficile à certaines localités en raison de l’état des routes, ainsi que la spéculation des fournisseurs de matières premières, entraînant une augmentation exponentielle des coûts des matériaux. Ces contraintes représentent des défis importants pour les agences d’exécution du projet.

La réunion du CONA, qui s’est tenue le 27 juillet 2023, a réuni des représentants de la présidence de la République et de la Primature, ainsi que les ministres François Rubota, Alexis Gisaro et Samuel Roger Kamba, en charge respectivement du Développement rural, des Infrastructures et Travaux Publics, et de la Santé. Plusieurs autres ministres étaient également présents ou représentés. Les agences d’exécution du PDL-145T, à savoir BCECO, CFEF et le PNUD, ont également pris part à cette importante réunion.

Cette rencontre avait trois principaux objectifs : permettre aux membres du CONA de se connaître et d’échanger, évaluer l’état d’avancement des deux volets déjà en cours d’exécution et identifier les difficultés rencontrées afin de proposer des solutions concrètes pour assurer le succès du PDL-145T. Cette initiative témoigne de la détermination du gouvernement à promouvoir le développement local et à améliorer les conditions de vie des populations dans les 145 territoires ciblés.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.