AccueilA la UneAffaire TFM :...

Affaire TFM : Éric Muta avoue sa complicité et les dessous d’un détournement de fonds présumé


Kinshasa, le 27 Août 2023 – Une nouvelle tournure surprenante a émergé dans l’affaire en cours concernant le détournement présumé de 120 tonnes de cathodes de la société minière TFM. Éric Muta, une figure centrale dans cette affaire, a été convoqué pour une audition devant la Division des Enquêtes et des Auditions Militaires de la Police (Demiap). Au cours de l’interrogatoire, Muta a reconnu son implication dans le scandale et a déclaré avoir saisi les trois camions chargés de minerais avant de les diriger vers la 22e région militaire.

Des allégations choquantes sont apparues alors qu’Éric Muta avouait avoir reçu des pots-de-vin substantiels en échange de ses actions. Il aurait perçu une somme en espèces de 200 000 dollars américains, en plus de 129 000 dollars virés directement sur son compte bancaire. Ces révélations mettent en lumière le niveau de corruption présumé qui aurait infiltré les rouages de cette affaire complexe.

Il est important de noter que Muta et un groupe associé à Mawine avaient précédemment accusé le Gouverneur Jacques Kyabula d’être impliqué dans cette affaire. Cependant, ces allégations se sont révélées infondées, car il a été prouvé que le Gouverneur était en mission officielle en Chine au moment des incidents présumés. Les informations obtenues indiquent que l’ancien Ministre de l’Intérieur aurait profité de l’absence du Gouverneur pour mener à bien le détournement présumé.

Les proches du dossier ont souligné que ces développements jettent une lumière crue sur les défis persistants en matière de corruption et de manipulation au sein de l’appareil gouvernemental. Cette affaire soulève des préoccupations majeures quant à l’intégrité des opérations minières et à la manière dont de tels actes présumés de malversation peuvent compromettre la réputation du pays sur la scène internationale.

Les autorités ont pris des mesures pour garantir que l’enquête se déroule en toute impartialité et transparence. Le système judiciaire est en alerte maximale pour assurer que tous les individus impliqués dans cette affaire soient traduits en justice conformément à la loi.

Alors que cette affaire continue de se développer, la population attend avec intérêt la suite des événements. Les révélations d’Éric Muta et les implications pourraient potentiellement ébranler les fondements mêmes de la confiance dans les institutions gouvernementales et l’industrie minière du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.