AccueilA la UneKBM 2023 :...

KBM 2023 : L’économie congolaise à l’aube d’une transformation majeure

Kolwezi, République Démocratique du Congo – Le Forum Katanga Business Meeting (KBM), qui s’est ouvert le 11 septembre 2023 à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, a réuni l’élite économique du pays pour débattre de l’avenir économique de la République Démocratique du Congo (RDC) sous le thème central : « Débloquer le potentiel économique de la RDC pour une croissance durable et équitable : enjeux et perspectives. »

Les opérateurs miniers, entrepreneurs, et experts de renom se sont exprimés lors de ce forum, chacun apportant sa vision et ses recommandations pour catalyser le développement économique du pays.

Priorités Gouvernementales : Diversification et Capital Humain en Avant-plan

La Ministre d’État, Ministre du Plan, Judith Suminwa, a ouvert le premier panel en exposant les priorités du gouvernement pour libérer le potentiel économique de la RDC. Elle a souligné que la croissance économique doit reposer sur des ressources durables, notamment dans l’agro-industrie et l’énergie, et mettre l’accent sur la transformation des richesses en actifs.

La diversification économique est au cœur de cette démarche, avec la création du Fonds minier pour les générations futures visant à une distribution équitable des ressources. La Ministre a également insisté sur l’importance du développement du capital humain et de l’amélioration du climat des affaires pour attirer les investisseurs.

Révision des Accords Miniers : Appel à la Prudence et à l’Expertise

Le professeur Mabi Mulumba a soulevé des questions cruciales concernant les partenariats miniers existants et l’impact du Code minier de 2002 sur les finances de l’État congolais. Il a préconisé une diversification économique tout en exhortant le gouvernement à être vigilant dans les négociations des contrats miniers, en sollicitant l’expertise de cabinets spécialisés.

Stratégie du Burundi : Sécurité, Environnement des Affaires, et Industrialisation

Ezéchiel Nibigira, Ministre des Affaires étrangères du Burundi, a partagé sa vision pour libérer le potentiel économique de la RDC. Il a plaidé en faveur d’investissements massifs dans la sécurité du pays, car les richesses de la RDC suscitent la convoitise de ses voisins. Pour stimuler les investissements, il a souligné la nécessité de créer un environnement favorable en luttant contre la corruption. De plus, il a encouragé le développement de l’industrie pour transformer localement les matières premières.

L’Appui de la CEEAC dans la Transformation Économique

Le professeur Mastaki de la Commission économique des Nations Unies a mis en lumière le rôle de la CEEAC en tant que bras technique des Nations-Unies dans l’accompagnement des États africains dans la transformation structurée de leurs économies. Il a notamment mentionné la collaboration avec la RDC dans la chaîne de valeurs des batteries électriques.

Diversification et Stabilité Politique : Clés du Développement

Le deuxième panel du jour a vu la Gouverneure du Lualaba, Madame Fifi Masuka, expliquer comment la province a prospéré grâce au secteur minier, stimulant l’agriculture, le tourisme, l’immobilier et les infrastructures routières.

Louis Vatum, Président de la Chambre des mines de la RDC, a souligné que les mines ne sont qu’un accélérateur, non le moteur, du développement économique. Le professeur Jean-Baptiste Ntagoma a mis en avant la stabilité politique comme condition sine qua non pour le développement. Enfin, le professeur Mastaki a suggéré que le secteur minier ait un effet d’entraînement sur l’agriculture et d’autres secteurs.

KBM 2023 se poursuit jusqu’au 15 septembre à Kolwezi, avec la phase de Lubumbashi qui promet encore plus d’analyses et de recommandations pour un avenir économique prospère de la RDC.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).