Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneRDC : La...

RDC : La Garde Républicaine intervient en réponse à un incident tragique

Dans une récente déclaration, le ministre Peter Kazadi a annoncé que la Garde Républicaine avait été déployée en réponse à un incident tragique survenu dans la région. Selon les autorités, cette intervention était une réaction au lynchage d’un policier par un groupe de manifestants se faisant appeler les « wazalendo« . Cependant, une version des événements différente émerge des témoignages de personnes présentes sur place, dont deux colonels de l’armée.

Selon les témoins oculaires, l’opération de la Garde Républicaine a été lancée au milieu de la nuit, bien avant le décès du policier. Cette chronologie des événements soulève des questions importantes sur les véritables motivations de l’intervention. Les autorités insistent sur le fait qu’il s’agissait d’une réponse directe au lynchage du policier, mais les faits semblent contredire cette assertion.

La situation sur le terrain est complexe et suscite de vives préoccupations. Les témoignages divergents et les versions contradictoires des événements soulèvent des questions quant à la transparence de l’intervention de la Garde Républicaine. Les autorités sont appelées à fournir des explications plus claires sur le déroulement de cette opération et à répondre aux préoccupations croissantes de la population.

L’incident met également en lumière les tensions existantes dans la région, qui ont conduit à des actes de violence regrettables. Il est crucial que toutes les parties prenantes s’engagent dans un dialogue constructif pour résoudre les problèmes sous-jacents et éviter de futures confrontations.

En fin de compte, l’incident et l’intervention de la Garde Républicaine continuent de susciter des débats et des inquiétudes au sein de la population et de la communauté internationale. Il est essentiel que la vérité soit établie et que des mesures appropriées soient prises pour garantir la stabilité et la sécurité dans la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.