Ensemble de Moïse Katumbi ne partagera pas le bilan de Félix Tshisekedi (Bolengetenge)

« Le bilan du président de la République n’est pas le bilan de l’Union. L’Union sacrée n’aura géré avec lui qu’une portion de son mandat, » affirme, sur TOP CONGO FM, Dieudonné Bolengetenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République, parti politique de Moïse Katumbi.

Alors que sa famille politique fait partie des figures de proue de l’Union sacrée, il estime que  »le président de la République a pris un certain nombre d’engagement vis-à-vis de la nation en tant que candidat à l’élection présidentielle. Le moment venu, c’est lui qui va présenter son bilan devant le peuple ».

Bien qu’ayant quelques personnalités issues de leur famille politique dans le gouvernement de l’Union sacrée, il rappelle qu »‘ils exercent des responsabilités d’État. Ils sont responsables de ce qu’ils font et nous allons assumer ce qu’ils auront fait en bien ou moins bien au service de la République ».

Pas un conglomérat de moutons

Appelé à quitter l’Union sacrée à cause de prise de positions ouvertement contre la gestion actuelle du pays, l’ancien ministre des Affaires foncières rappelle que  »nous sommes venus dans l’Union sacrée qui n’est pas un conglomérat de moutons ».

A LIRE  Processus électoral : les experts juridiques de la CENI en atelier pour actualiser les mesures d'application de la nouvelle loi électorale

Et de relever : « j’aurais aimé entendre (Augustin Kabuya) et lui poser la question de savoir quel est le sens qu’il donne à l’Union sacrée. Moi, j’ai pu comprendre sur la base des propos du président de la République lui-même. Il avait consulté les forces politiques les plus significatives de notre pays pour la refondation de l’action du gouvernement autour de cette participation de forces significatives du pays à la gestion de la République pour sortir le pays d’une situation de blocage ».

Dieudonné Bolengetenge rappelle que « c’est qui a justifié la main tendue du président de la République aux principales forces significatives du pays et nous avons répondu présent. C’est également pour cette raison que nous avons des gens issus de notre famille politique qui participent à la gestion de la chose publique ».

Pour lui,  »la compréhension selon laquelle, quand nous sommes dans l’Union sacrée et que vous avez une prise de position dans le sens de dire ce qui va bien ou ne va pas bien, nous devons quitter l’Union sacrée, n’est pas du tout la bonne ».

A LIRE  RDC : le Mini-Sommet de Goma se tiendra par visioconférence à une date ultérieure

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo FM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.