RDC : Patrick Muyaya lance la campagne « Défendons la patrie », un véritable front médiatique en soutien aux FARDC

Face à l’agression rwandaise, le Ministre congolais de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, ouvre un nouveau front médiatique visant la mobilisation générale de la population à travers le pays.

Devant les responsables des médias, il a procédé, ce jeudi 17 novembre 2022, au lancement de la campagne « Défendons la patrie, Batela Ekolo » dans l’objectif d’apporter un soutien indéfectible aux Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les combats au Nord-Kivu.

« A son arrivée au pouvoir, le Président Félix-Antoine Tshisekedi s’est rendu partout. Nous pensions avoir mis les fondations qui pouvaient nous permettre de reconstruire une relation qui était très difficile. Nous avons eu à proposer un modèle économique pour voir dans quelle mesure les populations qui échangent déjà depuis plusieurs années pourraient continuer à collaborer. Malheureusement, tous les efforts qui ont été faits sont aujourd’hui foulés au pieds par nos agresseurs. », a expliqué le Ministre Muyaya.

En effet, il va de soi que la bonne foi des autorités congolaises aura été en trahie par certains de ses partenaires de la région des Grands-Lacs, notamment le Rwanda de Paul Kagame affichant de plus en plus des velléités  expansionnistes.

A LIRE  Mondial 2022 : Le célèbre catcheur Edingwe prédit l’élimination de la RDC (vidéo)

L’agression rwandaise viserait à coup sûr le pillage des ressources dans les riches provinces  du Kivu. De ce fait, lorsque la terreur y est orchestrée, la razzia meurtrière des hommes du pays de mille collines a donc des beaux jours. A l’inverse, le rétablissement de la paix dans le Kivu dérange les inspirateurs de l’agression de la République Démocratique du Congo. 

« Le Rwanda a fondé son économie sur le dos de la République Démocratique du Congo, ce qui justifie son agression », fustige le Porte-parole du Gouvernement congolais.

Pour Patrick Muyaya, la patrie mérite d’être défendue.

« C’est clair que des batailles peuvent être perdues, mais cette guerre nous ne la perdrons pas. Non pas seulement parce que le Président de la République est déterminé comme Commandant suprême mais parce que chaque congolais utilisera ce qu’il a à sa disposition pour mettre fin à ces aventures de nos agresseurs. », a martelé sur un ton ferme le Ministre Muyaya.

A LIRE  Covid-19/ RDC : le pays enregistre 18 nouveaux cas confirmés et 89 personnes guéries

Cette nouvelle campagne de communication du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) est consécutive à l’appel de mobilisation générale lancé par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, contre l’agression rwandaise.

D’après le Ministre congolais de la Communication, la population devra observer une vigilance tous azimuts afin de dénoncer toute infiltration ou tout acte subversif.

« Le Président de la République a lancé un appel à la mobilisation générale qui exigeait que chacun de nous congolais, où que vous vous trouvez, vous devez dorénavant être vigilants. », a-t-il dit.

Outre les batailles diplomatique, militaire et judiciaire, a-t-il avancé, le front médiatique devrait être à mesure de contrer la propagande mensongère des services des agresseurs de la RDC.

S’agissant de la campagne « Défendons la patrie, Batela Ekolo », plusieurs outils seront utilisés.

« Cette campagne comprendra notamment des bannières pour des sites web, des visuels adaptés pour le partage dans les réseaux sociaux, des spots, des habillages d’écran et des plateaux speciaux seront aussi organisés pour expliquer les raisons économiques et historiques de cette guerre », a précisé le Ministre Muyaya.

A LIRE  RDC : Jean Claude katende désapprouve la position de Félix Tshisekedi dans le conflit Israélo-palestinien

Il convient de signaler que les visuels ainsi que les spots sont réalisés dans la langue officielle (le français) et ils sont déclinés dans les quatre langues nationales à savoir le lingala, le tshiluba, le kikongo, et le swahili).

Le Porte-parole du Gouvernement congolais n’a pas manqué de saluer l’engagement des médias depuis le déclenchement de la guerre d’agression par le Rwanda.

« C’est aussi l’occasion pour moi de saluer votre engagement et le travail d’accompagnement que vous faites. Ce n’est pas facile d’actionner la couverture opérationnelle ces jours-ci. Vous avez fait preuve d’un patriotisme éprouvé. », a-t-il conclu.

Patrick BOMBOKA

Zoom-éco/ Bisonews.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.