AccueilEn continuJusticeProcès Chebeya et...

Procès Chebeya et Bazana : le verdict attendu le 11 mai prochain

La Haute Cour militaire siégeant au second degré sur le double meurtre de deux activistes des droits de l’homme, Floribert Chebeya et son chauffeur, Fidèle Bazana, rendra son jugement le 11 mai prochain.

L’affaire avait été prise en délibérée depuis le 14 avril 2022, au terme de l’instruction sur l’infraction de désertion simple mise à charge du prévenu Paul Mwilambwe.

Trois policiers sont impliqués dans ce double meurtre. Il s’agit du commissaire supérieur Christian Ngoy Kenga Kenga, le commissaire supérieur adjoint Paul Mwilambwe et le commissaire Jacques Migabo. Ils sont poursuivis pour détournement d’armes et munitions de guerre, assassinat, association des malfaiteurs, terrorisme et désertion simple. 

Lors de son réquisitoire, le ministère public avait requis la peine capitale pour Christian Kenga Kenga, 10 ans de prison pour Mugabo et l’acquittement de Paul Mwilambwe.

Floribert Chebeya et son chauffeur, Fidèle Bazana ont été tués le 1er juin 2010 à l’Inspection générale de la police, où ils avaient rendez-vous avec le Général John Numbi, patron de la police de l’époque.

Djodjo Vondi
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...