Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneRDC: le gouvernement...

RDC: le gouvernement s’engage à payer 240,7 millions d’euros à Dan Gertler au titre des coûts d’investissement ( protocole d’accord)

Le gouvernement République démocratique du Congo a publié ce jeudi 1er décembre 2022 le protocole d’accord relatif au règlement global des litiges et intérêts réciproques entre la RDC et la société Ventora Development, la société appartenant à l’homme d’affaires Dan Gertler, signé le 9 février 2022.  

Le gouvernement congolais s’est engagé à payer, au titre des coûts d’investissement , un montant de 240,7 millions d’euros à la société Ventora Development.

 » Le Présent Protocole d’accord vaut reconnaissance par la République démocratique du Congo des dettes en faveur de Ventora au titre des coûts d’investissement convenus et à payer par la RDC à la société Ventora, représente la somme de 240,7 millions d’euros, assorti d’un taux d’intérêt de 6% l’an », lit-on dans cet accord entre le gouvernement congolais et la société Ventora de Dan Gertler. 

 D’après Nicolas Kazadi, ministre des Finances,  cet accord était “important et urgent”. Nicolas Kazadi a expliqué que cette entente porte sur les actifs pétroliers se trouvant sur le Lac Albert. 

« Les actifs pétroliers ont une durée de vie, aujourd’hui dans le cadre de la décarbonisation de l’économie mondiale, qui est limitée. Le champ pour exploiter les nouveaux gisements est relativement court. Peut-être que  d’ici dix ans cela ne sera plus possible. Il y avait urgence de récupérer ces actifs et de les mettre en opération », a dit le ministre congolais des finances.

 

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...