TP Mazembe et Al...

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à...

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.
AccueilA la UneLa répression brutale...

La répression brutale lors de la marche de l’opposition : Nicolas Lenga, SGA d’Envol arrêté

L’opposition en République démocratique du Congo continue de faire face à des défis et à des intimidations de la part du régime en place. Ce samedi 20 mai, lors de la marche de l’opposition, Me Nicolas Lenga, Secrétaire général adjoint d’Envol, dirigé par Delly Sesanga, a été interpellé. Les événements se sont déroulés au niveau du Rond-point Forces, dans la commune de Kasa-Vubu, district de la Funa, lorsque Me Nicolas Lenga a été brutalement arrêté et placé dans le véhicule de la police qui sécurisait les manifestants.

Réaction du porte-parole du Parti Envol

Rodrigue Ramazani, porte-parole du Parti Envol, a vivement réagi à cette arrestation et a exigé la libération immédiate et sans condition du secrétaire général adjoint de leur parti, ainsi que de Lens Omelonga, un autre partisan de Delly Sesanga, qui se trouve actuellement aux mains des services de sécurité.

Il a souligné que le régime actuel, dirigé par Félix Tshisekedi, se montre incompétent et se livre régulièrement à l’intimidation des membres de leur parti. Ces derniers temps, le Parti Envol a subi de nombreuses pertes, notamment avec la disparition de Fabrice Mfuamba à Luiza, ainsi que l’arrestation de Lens Omelonga, responsable de la cellule numérique du parti, qui est actuellement détenu par l’Agence nationale de renseignement (ANR). Aujourd’hui, c’est Me Nicolas Lenga, le secrétaire général adjoint du parti, qui est arrêté simplement pour avoir participé à la marche. Ces événements témoignent clairement de l’acharnement de ce régime envers leur leader, Delly Sesanga, candidat à la présidence de la République. Le Parti Envol exige donc sa libération sans condition.

Répression policière lors de la marche

La marche de l’opposition a été marquée par la répression brutale de la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène à plusieurs reprises contre les manifestants se dirigeant vers leur point de rassemblement, YMKA.

Cette répression violente soulève de vives préoccupations quant au respect des droits de l’homme et à la liberté d’expression en République démocratique du Congo. Les membres de l’opposition continuent de se battre pour leurs droits fondamentaux et appellent à la fin de l’intimidation et de la répression politique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

TP Mazembe et Al Ahly se neutralisent dans un match sans buts à Lubumbashi

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à la tête de l’assemblée provinciale de Kinshasa avec le soutien de l’union sacrée

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique