Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneMise au clair...

Mise au clair du Cabinet du Ministre José Mpanda concernant les procédures officielles de signature des ordonnances présidentielles

Kinshasa, le 24 juillet 2023 – Suite aux récentes allégations sur le processus de signature des ordonnances présidentielles, le Cabinet du Ministre de l’Agriculture, Maître José Mpanda Kabangu, tient à clarifier les étapes formelles requises pour que les ministres sectoriels puissent entériner les notifications aux mandataires nommés.

En effet, le Cabinet du Ministre souhaite souligner qu’il ne suffit pas que les ordonnances présidentielles soient annoncées à la télévision pour que les ministres les signent immédiatement. Une procédure officielle exige que les ordonnances soient formellement transmises par courrier, par le biais de la présidence de la République, plus précisément par le Directeur de cabinet.

Or, jusqu’à ce jour, cette étape cruciale n’a pas encore été effectuée pour ce qui concerne le Ministère de l’Agriculture. Par conséquent, les mandataires nommés dans ce domaine n’ont pas reçu les documents officiels nécessaires pour qu’ils puissent commencer leurs fonctions.

De plus, le Cabinet du Ministre tient à dénoncer fermement les attaques personnelles visant Maître José Mpanda Kabangu. Ces attaques vont jusqu’à insulter la défunte mère du Ministre, décédée il y a plus de trente ans. Une telle conduite non seulement témoigne d’un manque flagrant d’éducation, mais démontre également un illettrisme béant chez leurs auteurs.

Le Ministre José Mpanda Kabangu encourage le débat constructif et respectueux autour des enjeux nationaux, mais il condamne fermement toute forme d’attaque personnelle et diffamatoire. La priorité doit rester la consolidation de l’unité nationale et le respect des institutions du pays.

Le Cabinet du Ministre rappelle également que les procédures officielles doivent être respectées afin de garantir la légalité et la validité des actes gouvernementaux. La transparence et l’intégrité dans le processus de nomination des mandataires sont essentielles pour assurer une gouvernance responsable et éthique.

Le Cabinet du Ministre José Mpanda Kabangu appelle au calme et à la sérénité dans le débat public. Il exhorte tous les acteurs politiques et citoyens à agir dans le respect des lois et des principes démocratiques, afin de préserver la stabilité et le développement harmonieux de la République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.