Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneMise au clair...

Mise au clair du Cabinet du Ministre José Mpanda concernant les procédures officielles de signature des ordonnances présidentielles

Kinshasa, le 24 juillet 2023 – Suite aux récentes allégations sur le processus de signature des ordonnances présidentielles, le Cabinet du Ministre de l’Agriculture, Maître José Mpanda Kabangu, tient à clarifier les étapes formelles requises pour que les ministres sectoriels puissent entériner les notifications aux mandataires nommés.

En effet, le Cabinet du Ministre souhaite souligner qu’il ne suffit pas que les ordonnances présidentielles soient annoncées à la télévision pour que les ministres les signent immédiatement. Une procédure officielle exige que les ordonnances soient formellement transmises par courrier, par le biais de la présidence de la République, plus précisément par le Directeur de cabinet.

Or, jusqu’à ce jour, cette étape cruciale n’a pas encore été effectuée pour ce qui concerne le Ministère de l’Agriculture. Par conséquent, les mandataires nommés dans ce domaine n’ont pas reçu les documents officiels nécessaires pour qu’ils puissent commencer leurs fonctions.

De plus, le Cabinet du Ministre tient à dénoncer fermement les attaques personnelles visant Maître José Mpanda Kabangu. Ces attaques vont jusqu’à insulter la défunte mère du Ministre, décédée il y a plus de trente ans. Une telle conduite non seulement témoigne d’un manque flagrant d’éducation, mais démontre également un illettrisme béant chez leurs auteurs.

Le Ministre José Mpanda Kabangu encourage le débat constructif et respectueux autour des enjeux nationaux, mais il condamne fermement toute forme d’attaque personnelle et diffamatoire. La priorité doit rester la consolidation de l’unité nationale et le respect des institutions du pays.

Le Cabinet du Ministre rappelle également que les procédures officielles doivent être respectées afin de garantir la légalité et la validité des actes gouvernementaux. La transparence et l’intégrité dans le processus de nomination des mandataires sont essentielles pour assurer une gouvernance responsable et éthique.

Le Cabinet du Ministre José Mpanda Kabangu appelle au calme et à la sérénité dans le débat public. Il exhorte tous les acteurs politiques et citoyens à agir dans le respect des lois et des principes démocratiques, afin de préserver la stabilité et le développement harmonieux de la République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.