Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilAfriqueLa Détermination Persistante...

La Détermination Persistante d’Ousmane Sonko : Plongé dans une Grève de la Faim, son État de Santé S’Aggrave

Dakar, le 17 août 2023 – Le leader de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, reste en ce jeudi 17 août sous les soins vigilants de l’Hôpital Principal de Dakar, où il a été hospitalisé le 6 août dernier. Déterminé dans sa grève de la faim, il continue de rejeter catégoriquement tout apport nutritionnel et traitement médical, malgré une détérioration alarmante de son état de santé. Dans la nuit du 16 au 17 août, la situation s’est intensifiée, obligeant ses médecins à le transférer en unité de réanimation pour cause de malaise aigu, comme l’a confirmé son avocat, Maître Ciré Clédor Ly.

L’initiateur de cette grève de la faim, Ousmane Sonko, demeure en détention depuis son arrestation le 31 juillet dernier. Il fait face à sept chefs d’accusation, incluant l’appel à l’insurrection et la mise en péril de la sûreté de l’État. À travers cette action drastique, Sonko vise à exprimer sa ferme opposition au « régime dictatorial » actuellement dirigé par le président Macky Sall.

À noter que ces derniers mois, Ousmane Sonko a été frappé par deux condamnations distinctes, l’une pour diffamation en mai, et l’autre pour corruption de la jeunesse en juin. Ces verdicts pourraient potentiellement entacher son éligibilité en vue de l’élection présidentielle prévue en février 2024.

La préfecture de Dakar affirme avoir déjà retiré Sonko des listes électorales, une déclaration contestée par son camp qui insiste sur le fait de n’avoir jamais été notifié de cette radiation.

Par ailleurs, le Bureau Politique des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Éthique et la Fraternité (Pastef), le parti politique de Sonko dissous au début du mois d’août à la suite de son arrestation, a formulé une requête claire : la « libération immédiate et inconditionnelle » d’Ousmane Sonko.

Une dimension supplémentaire à cette affaire réside dans le fait que d’autres membres détenus du Pastef ont également entamé une grève de la faim, affichant ainsi leur solidarité sans faille envers leur leader emblématique.

Cette situation en constante évolution continue de susciter des débats intenses au Sénégal et au-delà, mettant en lumière les tensions croissantes entre le gouvernement en place et une opposition déterminée à faire entendre sa voix. L’état de santé d’Ousmane Sonko demeure un sujet de préoccupation majeur, tandis que la question de son éligibilité future plane toujours, générant des incertitudes politiques à l’approche des échéances électorales cruciales.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement