AccueilAfriqueLa Détermination Persistante...

La Détermination Persistante d’Ousmane Sonko : Plongé dans une Grève de la Faim, son État de Santé S’Aggrave

Dakar, le 17 août 2023 – Le leader de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, reste en ce jeudi 17 août sous les soins vigilants de l’Hôpital Principal de Dakar, où il a été hospitalisé le 6 août dernier. Déterminé dans sa grève de la faim, il continue de rejeter catégoriquement tout apport nutritionnel et traitement médical, malgré une détérioration alarmante de son état de santé. Dans la nuit du 16 au 17 août, la situation s’est intensifiée, obligeant ses médecins à le transférer en unité de réanimation pour cause de malaise aigu, comme l’a confirmé son avocat, Maître Ciré Clédor Ly.

L’initiateur de cette grève de la faim, Ousmane Sonko, demeure en détention depuis son arrestation le 31 juillet dernier. Il fait face à sept chefs d’accusation, incluant l’appel à l’insurrection et la mise en péril de la sûreté de l’État. À travers cette action drastique, Sonko vise à exprimer sa ferme opposition au « régime dictatorial » actuellement dirigé par le président Macky Sall.

À noter que ces derniers mois, Ousmane Sonko a été frappé par deux condamnations distinctes, l’une pour diffamation en mai, et l’autre pour corruption de la jeunesse en juin. Ces verdicts pourraient potentiellement entacher son éligibilité en vue de l’élection présidentielle prévue en février 2024.

La préfecture de Dakar affirme avoir déjà retiré Sonko des listes électorales, une déclaration contestée par son camp qui insiste sur le fait de n’avoir jamais été notifié de cette radiation.

Par ailleurs, le Bureau Politique des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Éthique et la Fraternité (Pastef), le parti politique de Sonko dissous au début du mois d’août à la suite de son arrestation, a formulé une requête claire : la « libération immédiate et inconditionnelle » d’Ousmane Sonko.

Une dimension supplémentaire à cette affaire réside dans le fait que d’autres membres détenus du Pastef ont également entamé une grève de la faim, affichant ainsi leur solidarité sans faille envers leur leader emblématique.

Cette situation en constante évolution continue de susciter des débats intenses au Sénégal et au-delà, mettant en lumière les tensions croissantes entre le gouvernement en place et une opposition déterminée à faire entendre sa voix. L’état de santé d’Ousmane Sonko demeure un sujet de préoccupation majeur, tandis que la question de son éligibilité future plane toujours, générant des incertitudes politiques à l’approche des échéances électorales cruciales.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.